Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort

Rédigé par | Mardi 17 Octobre 2017



Etats-Unis : l’assassin de Nabra Hassanen encourt la peine de mort
Raymond F. Morrogh, procureur général du comté de Fairfax (Virginie), a annoncé, lundi 16 octobre, que Darwin Martinez-Torres a été inculpé pour le viol et le meurtre de Nabra Hassanen en plein mois du Ramadan 2017.

« J’ai l’intention d’obtenir la peine de mort », a-t-il fait savoir. Dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 juin, la jeune fille âgée de 17 ans a été prise en chasse par un automobiliste alors qu’elle se dirigeait vers une mosquée en compagnie d’un groupe d’amis. Darwin Martinez-Torres aurait assommé sa victime avec une batte de baseball avant de l'embarquer dans sa voiture jusqu’au comté de Loudoun. Là, il l’aurait de nouveau agressé puis tué avant de jeter le corps dans un étang.

Des traces de sang appartenant à l’adolescente ont été retrouvées sur la portière et les sièges arrière de l’automobile de son bourreau, âgé de 22 ans.

Une semaine avant les faits, une femme a rapporté aux autorités du comté de Loudoun qu’elle avait été agressée sexuellement par Darwin Martinez-Torres avant de retirer finalement sa plainte. En dépit du fait que Nabra Hassanen et ses amies portaient des abbayas et se rendaient à la mosquée, la police et la justice estiment qu'aucun élément ne prouve à ce jour qu’il s’agisse d’un crime à caractère haineux ou raciste.

Depuis 2011, personne n’avait encouru la peine capitale dans le comté de Fairfax. L’Etat de Virginie autorise la peine de mort sous des conditions restreintes. Les motifs peuvent être le viol et le meurtre avec enlèvement.

Quatre mois après le drame, les proches de la victime n’ont toujours pas fait le deuil. A la barre, Mohmoud Hassanen, le père de la jeune victime, a asséné à l’assassin présumé : « Tu as tué ma fille ! » Sawsan Gazzar, la mère, s’est elle fendue d’un « Je vais te tuer ! » avant de jeter une chaussure en la direction du meurtrier. Environ 200 personnes ont rallié le tribunal de Fairfax afin de soutenir la famille de Nabra Hassanen. Ils portaient pour certains des t-shirt « Justice for Nabra » et des pancartes avec des photos de l’adolescente.

Lire aussi :
Plus de 5 000 personnes aux funérailles émouvantes de Nabra Hassanen
Etats-Unis : le meurtre de Nabra Hassanen sans caractère raciste selon la police
Etats-Unis : l'émoi après le meurtre d'une jeune musulmane en plein Ramadan