Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : Moubarak libre

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 22 Août 2013



Hosni Moubarak a quitté la prison de Tora, au sud du Caire, où il était détenu, jeudi 22 août. L’ancien président égyptien n’a retrouvé qu’une liberté partielle car il sera assigné à résidence dans l'hôpital militaire de Maadi, où il séjournera.

Mais sa sortie de prison est déjà un choc pour des milliers d’Egyptiens, qui ont appelé à sa destitution lors du printemps arabe, qui a abouti à sa chute en février 2011.

Sa libération était déjà annoncée ces derniers jours. Puis, plus tôt dans la journée de jeudi, le parquet général égyptien a validé la décision du tribunal prise mercredi de le remettre en liberté conditionnelle au motif qu'il a dépassé la durée maximale de détention provisoire. Il a ajouté qu'il n'envisageait pas de nouveau chef d'inculpation contre Hosni Moubarak, ont précisé deux sources judiciaires sous couvert de l'anonymat. L’ancien président est actuellement poursuivi pour trois affaires de corruption et pour meurtres de manifestants lors du soulèvement populaire en 2011.

Dans un premier temps, il avait été condamné à vie en juin 2012 pour ce dernier chef d’inculpation. Mais la Cour de cassation avait annulé ce verdict, en janvier 2013, et ordonné un nouveau procès, qui a commencé le 11 mai. L'homme de 85 ans, à la santé fragile, comparaîtra libre lors de sa prochaine audience pour meurtres de manifestants prévue pour dimanche 25 août.

Sa libération intervient alors que le pays est plongé dans le chaos, une semaine et un jour, après l’intervention musclée des forces de l’ordre contre des pro-Morsi, qui a coûté la vie à au moins 578 personnes. Depuis, les violences se poursuivent. Après l’arrestation de Mohamed Badie, le leader des Frères musulmans et alors que Mohamed Morsi, victime d'un coup d'Etat militaire le 3 juillet, est toujours détenu , la sortie de prison de l’ancien dictateur pourrait jeter de l’huile sur le feu.

Lire aussi :
Moubarak bientôt libéré ?
Moubarak échappe à la peine de mort, le parquet fait appel
Moubarak bientôt libre ?
Egypte : le bain de sang se poursuit
Des pro-Morsi dispersés dans le sang
Les Frères musulmans appellent au soulèvement du peuple

Et aussi :
Le coup d’Etat en Egypte : les défis de la transition
Egypte ‒ place Rabia al-Adawiyya : un nouveau Tian’anmen ?
Horreurs en Egypte : dire et répéter