Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

EI : Christian Estrosi défend Israël et ses attaques contre Gaza

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 26 Septembre 2014



EI : Christian Estrosi défend Israël et ses attaques contre Gaza
Les frappes américaines et françaises en Irak et en Syrie contre l’Etat islamique sont approuvées par le PS et l’UMP. Parmi les ardents défenseurs de l’intervention française, on trouve Christian Estrosi, le député-maire de Nice. Il a profité cette semaine de ses prises de parole médiatiques pour défendre Israël qui fait l’objet, selon lui, d‘un « deux poids deux mesures » par le gouvernement français qui s’est pourtant montré solidaires des frappes contre Gaza en juillet.

Christian Estrosi, qui avait interdit les manifestations pour Gaza dans sa ville, n'a souhaité retenir que la tardive réaction du Quai d’Orsay et de l’Elysée, survenue après plusieurs bombardements d’écoles de l’ONU. Jugeant la position interventionniste du gouvernement « incohérente », il déclare son « incompréhension. Comment peut-on se concentrer sur ce seul problème (l'État islamique, ndlr) et il y a quelques mois de cela avoir reproché à Israël de se défendre face aux attaques qu'un mouvement terroriste allié des jihadistes, le Hamas, a lancé contre Israël notamment en envoyant des roquettes sur des civils ? La guerre, elle est de partout », déclare sur LCI le maire, qui s’est rendu dans le sud d’Israël, touché par les roquettes, le 20 juillet.

Au diapason avec la propagande du gouvernement de Benjamin Netanyahou, il place le Hamas sur le même plan que l’EI. « Est-ce que la France comprend que l'on est en guerre contre le jihadisme, contre le terrorisme, de partout ? », se demande celui qui soutient le retour de Nicolas Sarkozy. « Lorsque Israël frappe à Gaza des terroristes, Israël protège bien sûr ses civils et ses territoires, mais Israël protège la France. Et lorsque nous allons en Irak, nous protégeons aussi Israël, et nous protégeons les autres grandes démocraties du monde », ajoute-t-il.

Ce soutien indéfectible à l'égard de l'Etat hébreu malgré ses exactions n'est autre qu'un pan de la promotion du discours belliciste du choc des civilisations auquel Christian Estrosi s'inscrit pleinement.

Lire aussi :
Municipales 2014 : Klarsfeld et Kechiche en soutien à Estrosi
Estrosi dérape sur l’islam, incompatible avec la démocratie

Et aussi :
Musulmans, ne cédons pas le jihad aux fanatiques
S'excuser pour l'EI ? Les musulmans de France disent leur exaspération
Assassinat de Hervé Gourdel : la lâcheté des bourreaux des temps modernes
Etat islamique ou Daesh : un débat lexical pour rien ?
Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions




Loading