Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Démarrage difficile pour Pékin Express en Birmanie face au boycott

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 17 Avril 2014



M6 programmait mercredi 16 avril le premier épisode de l’émission Pékin Express. Le lancement de cette 10e édition intervient au moment où la chaîne doit faire face à l’indignation juste de nombreux téléspectateurs dénonçant qu’une partie du jeu ait été tournée en Birmanie, théâtre d’un génocide sur la minorité musulmane des Rohingyas.

Sous l’impulsion de l’association humanitaire musulmane BarakaCity, cette mobilisation a pris de l’ampleur. Une pétition demandant l’annulation de Pékin Express - qui comptabilise à ce jour plus de 29 500 signatures – a été mise en place et les internautes pour beaucoup de confession musulmane ont également multiplié les messages de plaintes auprès de la chaîne. A quelques heures de la diffusion, les appels au boycott se sont poursuivis. BarakaCity atteignait la barre des 40 000 internautes « indignés » mercredi.

Au final, d'après les chiffres de Médiamétrie, le premier épisode de Pékin Express n’a rassemblé que 2,9 millions de téléspectateurs (13,1 % de parts d’audience PDA), soit 400 000 de moins que lors du lancement de la précédente saison. C’est également « le pire démarrage dans l’histoire du jeu, à part la terrible septième saison de 2011 », précise 20 Minutes. BarakaCity s'est félicité sur les réseaux sociaux de ces audiences décevantes.

Mais les appels au boycott ne peuvent justifier à eux seuls les chiffres. M6 faisait face à un poids lourd avec la série Les Experts diffusée sur TF1 qui a attiré 6 millions de téléspectateurs (25,4 % PDA). Pour autant, les téléspectateurs ulcérés par le choix pour la Birmanie de Pékin Express comptent continuer à crier leur indignation et ainsi mettre en lumière la situation d’une population massacrée dans le silence.

Lire aussi :
La grogne monte contre M6 et Pékin Express en Birmanie
Prix Pulitzer : des reportages sur les Rohingyas récompensés
Birmanie : les violences contre les musulmans aggravées en 2013
« Nous, les innommables », un ouvrage salutaire sur les Rohingyas
Birmanie : la toute-puissance des moines devant une minorité musulmane désemparée
Birmanie : des personnalités se mobilisent contre le nettoyage ethnique des Rohingyas