Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Chine : le Ramadan interdit aux Ouïgours

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 2 Août 2012



La Chine ne veut pas voir ses habitants musulmans jeûner. Dans la région du Xinjiang, qui compte quelque 10 millions de Ouïgours, une ethnie musulmane, les autorités tentent de restreindre la pratique du Ramadan.

Sur les sites gouvernementaux, les instructions sont les suivantes : les responsables locaux, les fonctionnaires et les jeunes scolarisés ne doivent pas participer aux activités religieuses du Ramadan. Jeûner comme se rendre à la mosquée, leur sont interdit.

« Il est interdit aux cadres du Parti communiste, aux fonctionnaires, ainsi qu’aux élèves scolarisés de participer aux activités religieuses », dans la ville de Zonglang, rapporte RFI.

Pour s’assurer que ces interdictions sont respectées, il est même demandé aux responsables locaux d’offrir de la nourriture aux chefs de villages musulmans. Et même si l’interdiction ne vaut pas pour les salariés du privé, certains qui observent le jeûne, ont vu des promotions leur échapper quand d’autres ont été virés.

Le Congrès mondial ouïgour, exilé en Allemagne, a dénoncé de telles mesures et a prévenu que cela allait amener « le peuple ouïghour à résister encore plus fermement (à la tutelle de Pékin) ».

La semaine dernière, un rapport du département d’Etat américain qui s’inquiétait du sort « des bouddhistes tibétains et des chrétiens et musulmans ouïghours » avait déploré « une nette dégradation en 2011 du respect et de la protection par le gouvernement de la liberté religieuse ».

Lire aussi :
Loi anti-burqa : la France vivement critiquée par les Etats-Unis
Chine : la police détruit une mosquée et provoque des heurts
En Chine, « il n’existe pas de solidarité automatique entre musulmans »
Chine : les musulmans ouïgours menacés





Loading










Votre agenda