Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Cherche d'urgence pays d’accueil pour 1 300 réfugiés (ONU)

Rédigé par Saphirnews | Mardi 12 Décembre 2017



© UNHCR
© UNHCR
L’ONU a lancé, lundi 12 décembre, un appel urgent à la communauté internationale pour accueillir 1 300 réfugiés africains « extrêmement vulnérables » bloqués en Libye.

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) a précisé qu’il fallait trouver ces places d’accueil d’ici la fin mars 2018 pour ce groupe de personnes, incluant des enfants non accompagnés, des mères célibataires, des personnes souffrant de maladies graves et celles ayant été grièvement torturées au cours de leur périple ou bien en détention en Libye.

« Beaucoup de réfugiés, de demandeurs d’asile et d’apatrides sont victimes en Libye de graves violations des droits de l’homme, y compris de différentes formes de traitement inhumain, cruel et dégradant », a averti l’agence de l’ONU pour les réfugiés.

« C’est un appel désespéré à la solidarité et à l’humanité », a affirmé Volker Turk, responsable de la Protection au HCR. « Etant donné les besoins humanitaires imminents et la détérioration rapide des conditions dans les centres de détention en Libye, le HCR travaille activement pour organiser plus d’évacuations vers le Niger dans les prochaines semaines et les prochains mois. »

Le Niger a accepté d'héberger sur son sol les réfugiés évacués parmi les plus vulnérables, dans l'attente que leur soit trouvé un pays d'accueil. Quel Etat saura répondre à l'appel de l'ONU ?

Lire aussi :
Amzat Boukari-Yabara : « Que Macron déclare l’esclavage en Libye "crime contre l’humanité" n’est pas sans arrière-visées »