Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bernard Pivot remet un diplôme de français à des femmes immigrées

Rédigé par La Rédaction | Lundi 20 Février 2012



Vingt femmes d'une cité de la ville d'Hautmon, dans le Nord, se sont vues décernées leur diplôme initial de langue française (Dilf) des mains de l'homme de lettres Bernard Pivot, mercredi 15 février. Ces mamans, toutes immigrées du Maghreb ou du Kosovo, ont suivi pendant un an des cours d'alphabétisation avec l’association Quartiers sans frontières. Elles ont pu ainsi réussir cet examen qui officialise leur maitrise des bases de la langue française, au niveau CE2.

Un diplôme très fort symboliquement, pour ces immigrées de première génération, car désormais elles sont plus indépendantes dans leur vie quotidienne. Lire un document officiel ou remplir en chèque ne pose plus de problème à ces mamans qui entendent ne pas s'arrêter là et continuer à travailler.

« Les leçons de français m’ont encore rapprochée de la France. Aujourd’hui, je me sens plus française qu’algérienne. Mais, ici comme là-bas, je suis toujours considérée comme une immigrée », explique Tassidit, 63 ans. Les étudiantes plaisantent désormais avec le baccalauréat, leur prochain objectif !

Lire aussi :
Naturalisations : les étrangers soumis à « Questions pour un champion »
Immigration : un diplôme obligatoire pour prouver sa maîtrise du français