Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Avignon : sinistrée, la mosquée Shatibi fermée jusqu’à nouvel ordre

Rédigé par | Vendredi 3 Janvier 2014



La mosquée Shatibi d’Avignon (Vaucluse) est fermée jusqu’à nouvel ordre. Un incendie dans les logements situés au-dessus du lieu de culte a provoqué un dégât des eaux, « conséquence de l’intervention des pompiers », explique à Saphirnews Abderrahmane Bouaffad, président du centre Shatibi.

Le feu, qui a ravagé trois appartements dans la nuit de lundi 1er au mardi 2 janvier, a en effet nécessité une longue intervention des pompiers qui a duré « plusieurs heures », raconte M. Bouaffad. « Hamdoulilah, il n’y a pas eu de victimes, les habitants ont pu sortir à temps et ils ont tous été relogés. Mais la mosquée est complètement inondée », dit-il.

Les travaux d’aménagement du centre Shatibi, dans ses parties cultuel et éducative, étaient sur le point de terminer avant l’incident. Pour ce premier vendredi de l’année 2014, les fidèles qui avaient choisi Shatibi pour mosquée ont été contraints de faire leur prière collective dans d’autres édifices, à Avignon et aux alentours.

Les responsables du centre Shatibi, également propriétaires des lieux couvrant un espace de 400 m², vont désormais devoir attendre les résultats de l’expertise. Au su des dégâts subis, Shatibi mettra du temps pour occuper à nouveau les locaux. L’avenir ? Abderrahmane Bouaffad, encore « abasourdi » par l’incident, n’y songe pas encore. Les experts, qui vont se rendre au centre dans la semaine du 6 janvier pour déterminer l'ampleur du sinistre, éclaireront davantage les fidèles sur l’avenir qui se dessinera à eux.

Lire aussi :
Avignon : tags islamophobes sur le Palais des papes
Avignon : l’agression d’un prêtre émeut les musulmans
Avignon : la mairie reconnaît ses torts envers les musulmans, les cuves en béton démantelées
Avignon : les musulmans en colère face aux cuves en béton imposées par la mairie pour leurs morts


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur