Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Après le Brexit, l’appel à l’unité lancé par les musulmans (MCB)

Rédigé par | Lundi 27 Juin 2016



Le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) avait choisi de rester neutre durant la campagne du référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne.

Après l’annonce définitive des résultats vendredi 24 juin, l'organisation musulmane a publié un communiqué appelant à la fin des divisions : « Ce référendum a clairement montré non seulement le désenchantement à l’égard de l’Union européenne mais aussi à l’encontre de la politique dans notre pays. (…) Nous avons assisté à une campagne qui a été clivante et qui a utilisé les immigrés et les groupes minoritaires comme des boucs émissaires. »

La campagne autour du Brexit a effectivement été marquée par de nombreux débats autour de l’immigration, fortement alimentés par l'extrême droite. Même au sein de la communauté musulmane, certains ont appelé à la sortie de l’UE afin de privilégier les migrants originaires des pays du Commonwealth plutôt que les réfugiés des autres Etats.

« Ce soir, ma fille a quitté le travail à Birmingham et a vu un groupe de garçons encercler une musulmane et lui lancer : "Vas-t-en, nous avons voté le départ (de l’UE)." Terrible époque », témoignait une internaute au lendemain des résultats du référendum. Deux hommes ont été arrêté dans cette même ville près d'une mosquée, en possession d'une banderole sur laquelle était inscrit « Les réfugiés violeurs ne sont pas les bienvenus ».

Le MCB a répertorié une centaine d'incidents racistes dont sont victimes en grande partie les musulmans mais aussi la communauté polonaise depuis les résultats et s'en inquiète lundi 27 juin, appelant à l'instauration de mesures significatives pour endiguer la montée des crimes de haine. L'organisation a également réagi, dès le lendemain du référendum, à la démission programmée de David Cameron en octobre 2016 dont il salue les déclarations contre l’islamophobie. « Nous espérons que son successeur (…) travaillera avec les communautés musulmanes et résistera à la tentation de la xénophobie et de l’intolérance », prévient le MCB qui rappelle que, malgré sa neutralité, il a enjoint les musulmans à exercer leur droit de vote.

Lire aussi :
Brexit : quel choix des musulmans de Grande-Bretagne face à l'Union européenne ?
Avant sa mort, Jo Cox s'apprêtait à rendre un rapport sur l'islamophobie
Sadiq Khan, un self-made man élu maire de Londres