Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Politique

Après la mort de Jacques Chirac, un hommage appuyé rendu par le CFCM

Rédigé par Benjamin Andria | Jeudi 26 Septembre 2019 à 13:50



Après la mort de Jacques Chirac, un hommage appuyé rendu par le CFCM
Les réactions se multiplient en France depuis l’annonce, jeudi 26 septembre, de la mort de Jacques Chirac. Tandis que l’Elysée a annoncé une allocution télévisée d’Emmanuel Macron à 20h pour rendre hommage à l’ancien chef de l’Etat, le Conseil français du culte musulman (CFCM) s’est fendu d’un communiqué pour exprimer « ses condoléances les plus attristées » à la famille Chirac « et son soutien à la mémoire de l'homme d'Etat aussi remarquable que fut le président ».

« C'est la perte irréparable d'un grand témoin de l'Histoire qui laissera le souvenir d'un grand français que tout le monde admirait », fait savoir le CFCM, présidé par Dalil Boubakeur pour qui, « dans ses luttes, ses difficultés, et aussi ses épreuves personnelles, il a toujours fait preuve d'une résistance constante à l'adversité ».

L'instance rappelle le « non » salutaire de Jacques Chirac à engager la France dans la guerre d'Irak en 2003, une de ses actions qui ont marqué pour longtemps la scène internationale. « Ses actions pour la France et ses engagements sur la scène mondiale comme en Irak où il a su éviter un embourbement général, son souci de rassemblement permanent en évitant tout clivage inutile, dans le respect de chacun, marqueront à jamais la mémoire collective », lit-on.

Aussi, aux yeux du CFCM, Jacques Chirac, sous qui la loi interdisant le port des signes religieux à l'école a été adoptée en 2004, « a honoré les musulmans de France en veillant à la liberté du culte dans le respect de la loi et de la laïcité » et « a exprimé la reconnaissance éternelle de la France en édifiant un monument hautement symbolique à la mémoire du sacrifice des soldats musulmans pendant les deux guerres mondiales à Douaumont, sur le site de la bataille de Verdun ».

Mise à jour : L'Elysée a annoncé qu'une journée de deuil national en son honneur sera observée lundi 30 septembre. Un service solennel aura également lieu ce même jour à midi, à l'église Saint-Sulpice de Paris, de même que l'inhumation de Jacques Chirac au cimetière du Montparnasse, à Paris. Un hommage national et populaire sera rendu à l'ancien chef d'Etat, dimanche 29 septembre, aux Invalides.

Lire aussi :
La France perd Jacques Chirac, mort à l'âge de 86 ans