Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

Après l’attentat de Nice, la fraternité en action avec la Grande Mosquée de Saint-Etienne auprès des catholiques

Rédigé par | Vendredi 30 Octobre 2020 à 20:15

           

Face à l'indicible qui s'est produit à Nice jeudi 29 octobre, les gestes de fraternité des musulmans de France à l'égard des catholiques sont très nombreux. La preuve par l'exemple avec la Grande Mosquée de Saint-Etienne.



Après l’attentat de Nice, les responsables musulmans de Saint-Etienne se sont rendus à la messe d’hommage aux victimes à la cathédrale Saint-Charles. De droite à gauche : le directeur des affaires culturelles de la Grande Mosquée de Saint-Etienne Youssef Afif, le recteur Larbi Marchiche, l’évêque, Sylvain Bataille, et Mourad Aissaoui, président de l’association Amea. © GMSE
Après l’attentat de Nice, les responsables musulmans de Saint-Etienne se sont rendus à la messe d’hommage aux victimes à la cathédrale Saint-Charles. De droite à gauche : le directeur des affaires culturelles de la Grande Mosquée de Saint-Etienne Youssef Afif, le recteur Larbi Marchiche, l’évêque, Sylvain Bataille, et Mourad Aissaoui, président de l’association Amea. © GMSE
L’attentat survenu jeudi 29 octobre à la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice a provoqué une onde de choc en France. Depuis, les expressions de solidarité des musulmans envers les catholiques de France ne cessent de se multiplier.

De nombreux responsables de mosquées ont naturellement fait part de leurs condamnations d’une attaque qu’aucune religion ne peut justifier, de leur soutien aussi. Plusieurs d’entre eux se sont rendus dans les églises avec lesquelles ils sont en relation le soir même de l’attentat. C’est le cas de la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne.

« Nous avons appris dans l'après-midi qu’une messe d’hommage aux victimes de l’attentat était prévue à 18h30 (à la cathédrale Saint-Charles-Borromée, ndlr). Nous avions décidé de nous y rendre quand, 1h30 avant, nous avons été contactés par l’évêché pour y participer », raconte à Saphirnews Youssef Afif, directeur des affaires culturelles de la mosquée, pour qui ce geste part d’une « double intention ». Un signe certain de l’estime mutuelle que se vouent responsables catholiques et musulmans de Saint-Etienne.

Une présence appréciée qui solidifie les liens fraternels

Youssef Afif s’y est rendu avec Larbi Marchiche, recteur de la Grande Mosquée de Saint-Etienne, et Mourad Aissaoui, président de l’Association musulmane Al-Andalus (Amea), très active dans le champ du dialogue interculturel et interreligieux. Sur place, ils ont retrouvé le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau. Chacun a pu exprimer sa solidarité de vive voix auprès de l’évêque, Sylvain Bataille.

Lors de la messe, ce responsable religieux « a beaucoup insisté sur notre présence en disant que nous avons le même Père », indique Youssef Afif. « Il a aussi insisté auprès de ses fidèles catholiques qu’il ne faut pas céder à la colère et aux amalgames. »

Un couple dans l’assistance, ému par cette présence musulmane, a même invité le recteur de la mosquée pour son mariage à l’église, maintenu en novembre malgré le nombre très limité de personnes (six) qui peuvent y assister en temps de confinement. Une invitation que le recteur a acceptée, raconte le responsable associatif. « C’est très symbolique et touchant. Ils nous ont dit que rien n’empêchera le rapprochement entre chrétiens et musulmans », rapporte-t-il.

« Nous sommes à vos côtés »

Après l’attentat de Nice, qui suit la tragédie de Conflans-Sainte-Honorine, la Grande Mosquée de Saint-Etienne a rédigé un vibrant texte à l’adresse de leurs concitoyens et des catholiques de France intitulé « Nous sommes à vos côtés ». « Jamais nous ne cèderons à la division qui nous est imposée comme une conséquence inéluctable. Rien n’est inéluctable pour les femmes et les hommes de bonne volonté », signifie-t-elle dans son message de solidarité et de fraternité.

« La liberté, l’égalité et la fraternité sont des principes que personne ne pourra jamais tuer. Et nous serons plus forts parce que nous serons ensemble. » Quant aux musulmans, « n’ayez pas peur d’affirmer votre soutien, votre solidarité et votre amour ». Le voici reproduit dans son intégralité sur Saphirnews.

Aux citoyens et aux catholiques de France, « nous, musulmans, sommes à vos côtés »

Lire aussi :
Attentat de Nice : le restaurateur qui a recueilli une victime livre son témoignage (vidéo)
Attentat à la basilique Notre-Dame de Nice : trois morts, ce que l'on sait sur l'attaque
Attentat de Notre-Dame de Nice : la solidarité exprimée par l’Union des musulmans des Alpes-Maritimes

Et aussi :
De l’éthique de la responsabilité contre l'esprit victimaire


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur