Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

Après l’attentat de Nice, la fraternité affichée des musulmans envers les catholiques pour la Toussaint

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 2 Novembre 2020 à 08:00

           

A travers la France, de nombreux musulmans, anonymes et représentants du culte, se sont rendus aux messes de la Toussaint, dimanche 1er novembre, en hommage aux victimes de l'attentat contre l'église Notre-Dame de Nice, qui a révulsé la France entière.



Chrétiens, juifs, bouddhistes, hindous, musulmans ou encore athées se sont retrouvés sous une même coupole pour la Toussaint, dimanche 1er novembre, en hommage aux victimes de Notre-Dame de Nice. © DR
Chrétiens, juifs, bouddhistes, hindous, musulmans ou encore athées se sont retrouvés sous une même coupole pour la Toussaint, dimanche 1er novembre, en hommage aux victimes de Notre-Dame de Nice. © DR
C’est une pluie de témoignages de fraternité et de solidarité des musulmans de France envers les catholiques à laquelle nous assistons depuis jeudi 29 octobre, un jour funeste qui a vu partir brutalement trois innocents par les mains criminels d’un terroriste dans l’enceinte de la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice.

Au-delà des mots, nombreux sont les fidèles de l’islam, qu'ils soient des représentants du culte musulman ou bien de simples anonymes, seuls ou en famille, à s'être rendus spontanément ces derniers jours dans les églises de France, en communion avec leurs sœurs et frères catholiques endeuillés. Leur présence a été particulièrement remarquée dimanche 1er novembre pour les messes de la Toussaint.

Lire aussi : Face au Covid-19, le reconfinement des lieux de culte acté après Mawlid et la Toussaint

Une fraternité exprimée en actes

A Bussy-Saint-Georges, en Seine-et-Marne, l’esplanade des religions est le haut lieu des rendez-vous interreligieux. Moins de deux semaines après un rassemblement fraternel en mémoire professeur Samuel Paty. Chrétiens, juifs, bouddhistes, hindous, musulmans et même athées se sont retrouvés sous une même coupole pour la Toussaint, en hommage aux victimes de Notre-Dame de Nice.

« Toutes les traditions savent combien la mort dans ce genre de condition dans l’une des maisons de Dieu fait de ces défunts des martyrs et des Saints », ont déclaré les responsables du Centre islamique de Val de Bussy. « Toucher aux maisons où se retrouvent des fidèles pour exprimer la grandeur de Dieu et Son Amour Rayonnant, c’est toucher au spirituel, à sa profondeur, à sa source, car toutes les grandes traditions, bouddhiste, juive, chrétienne, musulmane, puisent dans la même source. »

Lire aussi : A Bussy-Saint-Georges, un hommage interreligieux à l'initiative des musulmans rendu à Samuel Paty

Les responsables de la mosquée de Mantes-Sud, dans les Yvelines, ont tout autant assisté à la messe dominicale de la Toussaint, donnée à l’église Notre-Dame de Mantes-la-Jolie et à l’issue de laquelle une gerbe de fleurs a été déposée. Cette présence, à l’invitation du père Mathieu Williamson, fait écho à la visite de l'homme d'église à la mosquée deux jours plus tôt, à l’occasion de la prière hebdomadaire du vendredi.

« Nous sommes meurtris, nous les catholiques mais aussi les musulmans et toute la nation », avait alors déclaré le curé devant les fidèles. « Nous sommes appelés à vivre la fraternité, comme des frères et sœurs dans ce pays, dans de monde, et nous sommes appelés à la construire. Elle ne peut se faire que si nous comprenons qu’il est important d’avoir du respect des uns pour les autres. »

Ce respect était de mise à Valence, où des musulmans ont également participé à la messe dominicale. « Sachez que la douleur que les catholiques ont pu ressentir, l'a été également par des millions de musulmans », a déclaré un fidèle de la mosquée au cours d’un message touchant formulé au nom des musulmans.


A Marcq-en-Barœul. © DR
A Marcq-en-Barœul. © DR

« C'est à l'occasion de grands malheurs que des choses admirables arrivent »

Devant l’église Saint-Louis de Marcq-en-Barœul, dans le Nord, des musulmans s’y sont retrouvés pour « montrer (leur) fraternité et (leur) bienveillance envers (leurs) frères chrétiens » aux côtés du maire Bernard Gérard, note Saphirnews. « Nous serons toujours unis dans les épreuves », ont-ils fait savoir sur les réseaux sociaux.

Au Mans, des roses blanches ont été distribuées aux paroissiens de l'église Saint-Bernard, après une prise de parole d’imams officiant dans les trois mosquées de cette commune de la Sarthe et le dépôt de bouquets de roses dans la nef du lieu de culte. « Je n'avais jamais vu un tel rassemblement, c'est un acte historique. Les trois imams des mosquées du Mans sont là et ce n'est pas rien. il faut continuer à la rencontre des uns et des autres et de connaître leur histoire. On voit bien aussi que dans l'histoire, c'est à l'occasion de grands malheurs que des choses admirables arrivent », rapporte France Bleu du prêtre Luc Chesnel.

« N'attendons plus d'autres événements pour nous réunir », a déclaré l’un des imams face aux catholiques, « car c'est dans l'échange que nous pourrons construire une relation d'amitié et de fraternité ».

« Jamais nous ne cèderons à la division qui nous est imposée comme une conséquence inéluctable. Rien n’est inéluctable pour les femmes et les hommes de bonne volonté », a plaidé, pour sa part, la Grande Mosquée de Saint-Etienne dans un vibrant message adressé à leurs concitoyens. « Nous devons affirmer une confiance inébranlable dans notre capacité à résister, tous ensemble, contre les ennemis de la France. Car c’est tous ensemble que nous vaincrons. »

Les actions à Bussy, à Mantes-la Ville, à Marcq-en-Barœul, au Mans, à Valence ou encore à Saint-Etienne sont loin d'être les seules en France. Très appréciées des catholiques, elles participent indéniablement à renforcer l'amitié islamo-chrétienne.

Lire aussi :
Après l’attentat de Nice, la fraternité en action avec la Grande Mosquée de Saint-Etienne auprès des catholiques
Attentat de Nice : aux citoyens et aux catholiques de France, « nous, musulmans, sommes à vos côtés »
Attentat de Notre-Dame de Nice : la solidarité exprimée par l’Union des musulmans des Alpes-Maritimes
Fratelli Tutti : Vivre la fraternité, « un défi que nous devons relever ensemble dans la diversité de nos croyances et de nos cultures »