Connectez-vous S'inscrire






Religions

A l’approche du Ramadan, les musulmans de Montfermeil sans mosquée

Rédigé par | Vendredi 14 Avril 2017

La mairie de Montfermeil a obtenu gain de cause contre l’Association cultuelle des musulmans de Montfermeil (ACMM), qui gère la mosquée avenue Jean Jaurès. Après des années d'un conflit sans merci, les portes du lieu de culte sont désormais closes pour les fidèles. Une fermeture qui met en péril le projet de mosquée en cours de construction dans la ville.



La mosquée de Monftermeil a fermé ses portes aux fidèles vendredi 14 avril sur décision de justice.
La mosquée de Monftermeil a fermé ses portes aux fidèles vendredi 14 avril sur décision de justice.
La fermeture est définitivement actée. La mosquée de Montfermeil, qui est au cœur d'un conflit entre l’Association cultuelle des musulmans de Montfermeil (ACMM) et le maire de la commune Xavier Lemoine, est désormais fermée aux fidèles depuis vendredi 14 avril.

L’ACMM s’est vu signifier, mardi 11 avril par huissier, l’interdiction de recevoir du public dans son pavillon-mosquée d’ici au 14 avril après que la justice ait tranché l'affaire le 29 mars. La présente décision est « l'exécution d'une condamnation par la Cour d'appel de paris, en date du 29 janvier 2013, confirmant la décision du Tribunal administratif de Bobigny rendu le 26 mai 2012. Celle-ci nous condamnait à cesser toutes réception du public dans l'ensemble des locaux du 65 avenue Jean Jaurès et pour laquelle la mairie a demandé l'exécution auprès du juge de l'exécution de Bobigny le 2 décembre 2016 », explique l’ACMM auprès de Saphirnews.

« Pour éviter que cette situation s’éternise, nous avons fait en sorte de mettre en conformité le pavillon avec toutes les réglementations et avons missionné pour nous assister, un cabinet d’architecte, un bureau de contrôle et un bureau d’étude structure », signale l’association dans un communiqué, indiquant avoir déposé auprès du service urbanisme de Montfermeil une demande d’ouverture provisoire vendredi 7 avril, dans la mesure où les travaux de mise aux normes en matière de sécurité ont été effectués. Sans réponse jusqu’à présent de la municipalité.

Le financement projet de mosquée des Hortensias bloqué

Cette fermeture prive les musulmans de Montfermeil de l’accès à un lieu de culte, à moins de deux mois du Ramadan, une période importante dans la vie cultuelle des musulmans qui est aussi propice aux récoltes de dons.

Un problème n’arrivant jamais seul, un autre de taille se pose désormais pour les fidèles de l’ACMM : la fermeture de la mosquée condamne en effet la structure de financement du projet de la mosquée des Hortensias, financée exclusivement par les adhérents et fidèles qui fréquentent régulièrement la salle de prière avenue Jean Jaurès. Selon l’association, il manque environ 2 millions d’euros pour boucler le budget.

L’ACMM en appelle à nouveau aux pouvoirs publics à permettre aux musulmans « de pratiquer dignement (leur) culte dans ce pavillon » dans l’attente de l’achèvement des travaux de la mosquée des Hortensias prévue pour fin 2018.

Lire aussi :
Montfermeil : la mosquée en sursis, l'accès aux femmes détruit
Mosquée de Montfermeil : la première pierre posée sans le maire
Montfermeil : le maire ordonne la fermeture de la mosquée
Montfermeil : plus de 1500 musulmans dans les rues pour protester contre le maire


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading