Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Montfermeil : plus de 1500 musulmans dans les rues pour protester contre le maire

Rédigé par La Rédaction | Samedi 3 Mars 2012



Des centaines de musulmans ont manifesté après la prière du vendredi 2 mars à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, pour réclamer « un lieu de culte digne ».

Selon les organisateurs, 2 500 personnes (1 500 selon la police) se sont regroupées devant le pavillon de l'avenue Jean-Jaurès qui fait office de mosquée. Car celle-ci est devenue depuis bien longtemps trop petite pour accueillir les fidèles, toujours plus nombreux à s’y rendre pour accomplir leurs prières.

Munis de pancartes « Halte à l'islamophobie » ou « Musulmans, juifs, chrétiens, soyons unis pour la paix », les manifestants ont participé à une marche silencieuse vers l’hôtel de ville, dirigé par le maire UMP Xavier Lemoine, en conflit avec l'Association cultuelle et culturelle des musulmans de Montfermeil (ACCM). En cause, les travaux d’extension du pavillon, que le maire ne souhaite pas voir s’agrandir.

« M. Lemoine nous a assignés en justice pour l'extension du lieu de culte », a rappelé Amar Brahmi, responsable de l'association. Le tribunal de Bobigny a condamné en janvier l’ACCM à fermer ou à démolir l'extension dans les six mois. Si le jugement n'est pas exécuté, l’ACCM devra payer 40 euros par jour.

Le maire fait valoir des « anomalies sur des questions de sécurité » et il explique que l’association est « en infraction avec le code de l'urbanisme et ne veulent pas se conformer aux lois de la République ». Toutefois, l'association n'a pas prévu de démolir l'extension. Elle réclame « des conditions dignes pour pratiquer le culte » et a fait appel de la décision du tribunal.

Lire aussi :
Accusée d'entrave à la laïcité, une association est interdite de salle municipale
Laïcité : associations et subventions, comment différencier culture et pratique religieuse ?
Mosquée et activité culturelle : de la clarté au service du vivre-ensemble ?
Mosquées : à 2,1 ou 5 millions, les musulmans manquent toujours de places




Loading














Recevez le meilleur de l'actu