Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

A Epinay, le maire réélu sur fond de tensions avec les musulmans

Rédigé par La Rédaction | Lundi 24 Mars 2014



Le conflit entre l’Union des associations musulmanes d’Épinay-sur-Seine (UAME) et le maire Hervé Chevreau (centre-droit) va perdurer longtemps. Le maire, en porte depuis 2001 dans cette ville de Seine-Saint-Denis, a été réélu dimanche 23 mars dès le premier tour des élections municipales avec 65,03 % des voix.

L'appel lancé contre le maire par l'UAME durant la campagne municipale n'aura pas été suivi d'effets. 53,5 % des électeurs se sont d'ailleurs abstenus de voter. L'association avait demandé aux habitants de sanctionner le maire avec qui elle a de fortes tensions depuis plusieurs années.

« Mettons dehors ce maire qui veut nous empêcher de prier dignement ! », peut-on lire sur la page Facebook de l'UAME. Celle-ci dénonce depuis 2010 l'ingérence d'Hervé Chevreau dans la gestion de la mosquée d'Epinay-sur-Seine, aujourd'hui inoccupée. Actuellement, la communauté musulmane ne dispose d'aucun lieu de culte.

Dernier rebondissement en date : le maire a annoncé son intention de préempter un pavillon que l'UAME souhaitait acheter. Elle en était devenue locataire depuis septembre 2013 pour en faire un lieu de prière. En contestation de cette décision, l'UAME a organisé une « marche silencieuse pour la dignité », vendredi 21 mars tout en réitérant son appel à sanctionner le maire sortant dans les urnes. En vain. Sa réélection n'apaisera pas les tensions.

Lire aussi :
La mosquée d’Epinay-sur-Seine, encore fermée, sous tente
La mosquée d’Épinay-sur-Seine dans la tourmente
Nouvelles tensions à la mosquée d'Epinay, privée d'électricité
Epinay : incendiée et fermée, la mosquée reste l'objet de querelles sans fin
Mosquée Epinay: halte à la « dérive islamiste » (Boubakeur)