Connectez-vous S'inscrire
Projection du film Fatwa, de Mahmoud Ben Mahmoud
Infos pratiques
le Jeudi 18 Avril 2019, 20:00 - 22:00
1 Rue des Fossés Saint-Bernard
75005 Paris
Description
En partenariat avec le Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (PCMMO)

Fatwa, Tunisie/Belgique, fiction, 2018, 102’

Synopsis : Brahim Nadhour, un Tunisien installé en France, rentre à Tunis pour enterrer son fils mort dans un accident de moto. Il découvre que le jeune Marouane militait au sein d’un groupuscule islamiste radical. Brahim décide de mener son enquête pour comprendre les raisons de sa radicalisation et identifier les personnes qui l’ont endoctriné. Peu à peu, il en vient à douter des circonstances de sa mort.

« Le propos de "Fatwa" est justement que les voix libérales du monde musulman devraient se faire davantage entendre, malgré l’absence d’intérêt des médias, et ce avant qu’il ne soit trop tard – sans quoi les nombreuses avancées accomplies pendant la révolution auront été vaines. »

Scénario : Mahmoud Ben Mahmoud
Image : Mohamed Maghraoui
Montage : Virginie Messiaen
Interprètes : Ahmed Hafiane, Ghalia Benali, Sarra Hanachi, Ramzi Azeiz, Jamel Madani et Mohamed Sassi Ghorbal
Production : Arts Distribution/Habib Bel Hedi, Les films du fleuve/Jean-Pierre et Luc Dardenne

Biographie : Né en 1947 à Tunis, Mahmoud Ben Mahmoud est issu d’une famille d’origine turque venue s’installer en Tunisie à l’époque beylicale en 1710. Il étudie le cinéma à l’INSAS. Plus tard, il fait des études d’histoire de l’art, d’archéologie et de journalisme à l’université libre de Bruxelles (ULB). Il co-écrit deux films, Le Fils d’Amr est mort de Jean-Jacques Andrien et Kafr Kassem de Borhane Alaouié. Il réalise trois courts métrages, Escurial (1967), Les Vieux (1970), Comic Strip (1970), avant de tourner son premier long métrage en 1982, Traversées. Son deuxième long métrage, Chichkhan, poussière de diamant, sort en 1992 et est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. En 1999, il tourne Les Siestes grenadines, et en 2012, Le Professeur.

Il réalise également sept documentaires entre 1992 et 2006 : Italiani dell’altra riva (1992), Anastasia de Bizerte (1996), Albert Samama-Chikli (1996), Ennejma Ezzahra (1998), Wajd ou Les Mille et une voix (2001), Fadhel Jaibi, un Théâtre en liberté (2003) et Les Beys de Tunis, une monarchie dans la tourmente coloniale (2006).

Réservation en ligne