Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une mairie de Lyon met ses drapeaux en berne pour Gaza

Rédigé par La Rédaction | Samedi 23 Août 2014



Nathalie Perrin-Gilbert.
Nathalie Perrin-Gilbert.
Le drapeau français en berne en solidarité avec les victimes de Gaza, un geste fort signé de la mairie du 1er arrondissement de Lyon, dirigée par Nathalie Perrin-Gilbert. C’est en accord avec les élus de sa majorité du Groupe de Réflexions et d’Actions Métropolitaines (Gram)-Front de gauche que cette décision inédite en France a été prise mercredi 20 août.

Jusqu’à vendredi, la mairie de secteur a ainsi voulu marquer « un soutien aux victimes de l’offensive israélienne dans les territoires palestiniens » et « donner une autre image de la République française, celle d’un humanisme assumé. L’image d’une France pour qui la paix universelle est un idéal vers lequel, tous les jours, chacun doit s’efforcer de tendre. Et enfin, l’image d’une France qui n’assimile pas les crimes militaires d’une coalition gouvernementale, comprenant l’extrême droite, à une religion », lit-on d’un communiqué officiel.

« Dans tout le Moyen-Orient, de la Palestine à l’Irak, sans oublier la Syrie, face à des actions bafouant quotidiennement les droits de l’Homme et les traités internationaux, il convient aujourd’hui d’affirmer que plus qu’un droit, la paix, dans la justice, est un devoir », ajoute la mairie.

Ce n'est pas la première fois que la mairie du 1er prend cette décision, rapporte Lyon Capitale. En réaction à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie en août 2013, les drapeaux avaient déjà été mis en berne.

Cette expression d'une humanité véritable n'a pas été apprécié par Gérard Collomb. Le sénateur-maire PS de Lyon est un grand ami du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), qui a soutenu sans hésitation l'opération israélienne contre Gaza.

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Lire aussi :
Israël placé dans la liste des Etats terroristes par la Bolivie
Gaza : une journée de deuil national au Mali pour les victimes palestiniennes
Gaza : « La paix tant désirée par le monde doit reposer sur le droit et la justice »