Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Une initiative promouvant l'entente judéo-musulmane en Argentine à l'honneur au Vatican

Rédigé par Lionel Lemonier | Mercredi 14 Septembre 2022 à 10:00

           


Des représentants des communautés juives et musulmanes d'Argentine ont rencontré le pape, lui-même argentin, le 5 septembre 2022 au Vatican. © Communauté des musulmans Ahmadiyya d’Argentine
Des représentants des communautés juives et musulmanes d'Argentine ont rencontré le pape, lui-même argentin, le 5 septembre 2022 au Vatican. © Communauté des musulmans Ahmadiyya d’Argentine
Les co-fondateurs de la première confrérie judéo-musulmane en Argentine ont rencontré, lundi 5 septembre, le pape François à Rome. L’imam Marwan Gill, président de la Communauté des musulmans ahmadiyya d’Argentine, et Miguel Steuermann, le directeur de Radio Jai, la radio des juifs d’Amérique du Sud, ont bénéficié d’une audience privée avec le chef de l’Eglise catholique.

Les deux hommes, qui étaient alors accompagnés par le rabbin orthodoxe Saul Bonino de la communauté de Chafetz Chaim et par l’imam Ataul Tariq, représentant de la communauté ahmadie en Italie, ont initié ensemble un programme radio intitulé « Shalom-Salam » qui a permis d’ouvrir le dialogue entre juifs et musulmans. Ils produisent cette émission tous les dimanches depuis un an et demi. A partir de cette initiative, ils ont développé des activités qui ont créé des synergies dans la société argentine toute entière.

Le pape François a ainsi apporté sa bénédiction à « une initiative nécessaire de dialogue et de rencontres » qui aide à faire face aux effets pervers d’une guerre en cours en Ukraine et au contrecoup d’une pandémie mondiale, rapporte Buenos Aires Times. Le souverain pontife a insisté sur le fait que l’instabilité des années précédentes aurait dû nous sensibiliser au fait que nous sommes tous dans le même bateau, et que nous appartenons à une même humanité.

Lire aussi : Avec Fratelli Tutti, le pape inscrit l'urgence de la fraternité dans une encyclique adressée à l'humanité

Promouvoir la justice, la paix et l'harmonie dans le monde

Le souverain poncife, lui-même Argentin, s’est réjoui des efforts de Marwan Gill et de Miguel Steuermann et a insisté sur le fait qu’ils représentaient « le chemin pour aller de l’avant, en réalisant des choses ensemble, sans se disputer ». Il a également réaffirmé sa détermination à coopérer avec d’autres leaders religieux.

Bien que minoritaires dans la société argentine qui comporte quelque 85 % de chrétiens, les juifs et les musulmans constituent des communautés vivantes et prospères. L’une comme l’autre sont les plus importantes en Amérique latine. La ville de Buenos Aires est l'épicentre de leur développement.

« Les dirigeants des différentes religions doivent travailler ensemble pour promouvoir la justice, la paix et l’harmonie dans le monde », a insisté l’imam Marwan Gill, qui admet que, si le dialogue avec une figure éminente comme le pape constitue une grande avancée pour les communautés religieuses de Buenos Aires, cette rencontre avec Jorge Mario Bergoglio, ancien archevêque de la capitale de l’Argentine, portait une dimension symbolique très forte.

Lire aussi :
En Amérique latine, l’intégration tranquille des musulmans d’Argentine
Liberté, égalité, justice pour tous : l’affirmation de la diversité a besoin d’une éthique universaliste
Arabie Saoudite : un forum interreligieux sur les valeurs communes rassemble des leaders de grandes religions