Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une fatwa anti-pollution

| Jeudi 8 Novembre 2007



Une fatwa, décret religieux musulman, a été émis en Egypte pour interdire aux paysans de brûler les pailles de riz, une cause de l'extrême pollution qui sévit au Caire en cette saison.

La Maison de la Fatwa d'Egypte, organisme officiel lié au Grand Moufti, a condamné cette pratique qui depuis une dizaine d'années fait naître un nuage grisâtre, nocif et malodorant dans le ciel de la capitale égyptienne.

"Le Coran interdit de tels actes qui sont considérés comme une nuisance pour la société", précise la fatwa qui appele les autorités à intervenir pour que ces déchets soient éliminés de "manière propre et sûre".

Quelque 3 millions de tonnes de pailles de riz sont brûlées après les récoltes d'automne, sans aucun souci écologique, par les paysans du delta du Nil pour laisser le champ libre aux nouvelles plantations.

Les particules de suie se mêlent ainsi à d'autres composants polluants, notamment liés au trafic automobile, pour faire du Caire, où vivent 16 millions d'habitants, une des capitales les plus polluées du monde, avec Pékin et Mexico.





Loading