Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un policier en garde à vue après le tabassage d'un lycéen

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 31 Mars 2016



Un policier en garde à vue après le tabassage d'un lycéen
Alors que les lycéens et travailleurs se mobilisent pour une grande manifestation contre la Loi travail, un policier a été convoqué par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) ce jeudi 31 mars. Il a été placé en garde à vue dans la matinée. Il est entendu pour avoir brutalisé un lycéen du Lycée Henri Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris le 24 mars dernier.

En marge du mouvement social contre la Loi travail, les lycéens avaient bloqué leur établissement et organisé une manifestation. Certains d'entre eux avaient jeté des œufs et de la farine sur les forces de l'ordre. Adan, 15 ans, a été interpellé par trois policiers et frappé au sol. Sur ordre d'un des agent, il s'est relevé avant de recevoir un violent coup de poing le propulsant à terre.

La scène, filmée par des téléphones portables et largement relayée sur les réseaux sociaux a suscité l'indignation. La famille d'Adan a porté plainte et le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve a diligenté une enquête de l'IGPN.

Lire aussi :
Manifestations et incidents après le tabassage d’un lycéen par la police (vidéo)
Marche de la Dignité : « Le prix de notre dignité est de se souvenir et de lutter »
L’État français justifie le contrôle au faciès des Noirs et Arabes
Contrôles au faciès : un rapport pour alerter le gouvernement sur les maux du déni




Loading