Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un leader du Ku Klux Klan surpris en plein acte avec un prostitué noir

Rédigé par La Rédaction | Lundi 28 Avril 2014



Le Ku Klux Klan (KKK) refait parler de lui à l’aune du procès de Frazier Glenn Miller, un des leaders du mouvement suprématiste blanc aux Etats-Unis, qui s'est ouvert le 24 avril. Celui-ci est accusé d'avoir abattu trois personnes en avril dans le Kansas dans le cadre d’une fusillade visant la communauté juive.

A cette occasion, le passé sulfureux du fondateur du Parti des patriotes blancs, une des branches actives du KKK en Caroline du Nord, a été étalé. Outre son racisme et son antisémitisme qui ne sont plus à prouver, des affaires surprenantes ont été portées à la connaissance du public. Frazier Glenn Miller a ainsi été surpris l'an dernier à l'arrière d'une voiture avec… un prostitué noir déguisé en femme, à faire des choses « plutôt salaces ».

Frazier Glenn Miller a déclaré avoir « attiré le prostitué sur ce lieu de rendez-vous dans l'intention de le tabasser ». L’intention ne s’est alors pas traduite dans les faits : un autre plan (Ku pour le coup) a été préféré par le chef du KKK.

Le procureur Douglas McCullough, en charge de l'enquête concernant les trois meurtres, a refusé de livrer plus de détails sur cette affaire des plus embarrassantes pour un homme qui s’est toujours évertué à montrer de lui la facette d’un homme ferme dans ses convictions racistes aux yeux de sa communauté.

Nul besoin de détails : on peine à imaginer la scène qui traduit une incohérence certaine de Frazier Glenn Miller dans sa négrophobie. Il avait un jour écrit que la mixité des couples hétérosexuels blancs-noirs était la cause du « déclin racial » des Blancs. Entre deux hommes, les choses en vont-ils autrement ? Pas vraiment sur le principe puisque les homosexuels en prenaient aussi pour leur grade dans ses diatribes haineuses.

En 2010, il a déclaré qu'à choisir entre les juifs et les Noirs, il détestait « mille fois plus » les juifs. Et voilà Frazier Glenn Miller… retourné. Quelle ironie du sort.

Lire aussi :
Un raciste apprend en direct qu’il a des origines africaines (vidéo)





Loading