Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Toulouse : une projection calligraphique au sol agite les musulmans

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 4 Octobre 2012



Une projection vidéo, au sol, de calligraphies arabes incluant des versets du Coran a déclenché cette semaine le mécontentement des musulmans de Toulouse.

En effet, une passante, dont les pas ont empiété sur l'œuvre de l’artiste marocain Mounir Fatmi, a été prise à partie le soir du mardi 2 octobre par un individu, qui a vu en son acte une offense à l'islam. Il l'a giflée avant que des dizaines de personnes ne se greffent à la dispute pour empêcher des passants de marcher sur l’œuvre.

Selon la mairie de Toulouse, il s’agit d’un incident technique qui « s’est déclenchée inopinément sans que les conditions nécessaires à la diffusion de cette œuvre soient réunies, heurtant des personnes présentes qui ont pris à partie une jeune fille qui, en marchant, traversait les halos de lumière ».

La projection de l’œuvre, qui devait être entouré de pancartes demandant qu'on ne marche pas dessus, était en effet programmée les nuits du 5 et du 6 octobre dans le cadre du festival de création contemporaine Printemps de septembre et ne devait être visible qu'en présence de médiateurs pour l'expliquer. Mais l’installation s’est mise en marche par erreur sans qu'aucun dispositif n'ait pu être mis en place.

A l'issue d'une rencontre entre la municipalité et les des représentants d'associations musulmanes mercredi 3 octobre, le malentendu a été dissipé mais pour calmer les esprits, la mairie a décidé d’annuler, la projection au sol. « La rencontre avec les associations présentes s’est déroulée dans un esprit d’apaisement. Les représentants d’associations ont transmis, au nom de leur communauté, leurs excuses à l’adresse de la jeune fille », a précisé la mairie de Toulouse.

Lire aussi :
Toulouse : coup dur pour les promoteurs du dialogue interreligieux