Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Toulouse : un projet de centre commercial avorté par peur du tout halal

Rédigé par La Rédaction | Mardi 23 Décembre 2014



A Toulouse, dans le quartier Bellefontaine, le projet de mini-centre commercial élaboré par le propriétaire d’une boucherie halal ne verra finalement pas le jour. La mairie a fait savoir mardi 16 décembre qu’elle s’y opposait au cours d’une commission de quartier, en raison du manque de « diversité alimentaire » qui se poserait.

« On a préféré ne pas donner suite au projet. Nous souhaitons un supermarché où l'on trouve de tout, afin que les habitants puissent acheter de l'alcool, du cochon et même des bonbons Haribo, et j'assume ! », a signifié la maire du quartier Marie-Jeanne Fouquéla, citée par La Dépêche, à Ramzi Chtouki, le porteur du projet. Ce dernier prévoyait d’implanter un petit centre commercial dans les locaux vacants d’un supermarché.

« Mon projet était bouclé en auto-financement. J'avais l'accord moral du propriétaire. Surtout, je faisais travailler entre 50 et 60 personnes sur le quartier. Je ne comprends pas cette situation », a réagi Ramzi Chtouki. L’incompréhension est d’autant plus forte que ce dernier n’avait jamais évoqué l’idée d’y faire du tout halal et que son projet aurait redynamisé un quartier qui en a besoin.

Sa liberté d'entreprendre lui a été confisquée sur des considérations qui relèvent moins du « vivre ensemble » que de préjugés liés à sa confession et à son métier pour ses soutiens, et ceci au détriment des bénéfices réelles qu'aurait apporté son projet à Bellefontaine.

Lire aussi :
Les boucheries halal, nouvelles cibles des islamophobes
Halal : la FN-attitude de l’UMP nivelle la campagne électorale par le bas
Quick halal de Roubaix : le feuilleton « Vandi » est terminé