Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Strasbourg endeuillé après une fusillade au marché de Noël

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 12 Décembre 2018



La ville de Strasbourg est endeuillée après une fusillade perpétrée mardi 11 décembre vers 20h au marché de Noël qui a fait, selon le dernier bilan, au moins trois morts et une dizaine de blessés dont plusieurs en urgence absolue.

Mise à jour : La Grande Mosquée de Strasbourg appelle les mosquées de la ville à observer une prière et une minute de silence en hommage aux victimes

Une enquête pour terrorisme est ouverte au sein de la section antiterroriste du parquet de Paris mais les motivations du tueur, qui a été identifié, sont encore floues et pourraient être commis sous le coup du désespoir. « Il faut être prudent pour parler d’attentat », affirme Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur.

L'auteur présumé des faits, Chérif C., un homme de 29 ansbest un natif de Strasbourg, fiché S, qui a échappé de peu aux autorités la matinée même du 11 décembre. La police a en effet fait une descente au domicile de l'individu en vue d’une arrestation pour braquage et tentative d’homicide. Tandis que tous ses complices ont été arrêtés, Chérif C. a échappé au coup de filet.

Selon Christophe Castaner, l’individu est « très défavorablement connu des services de police en France et en Allemagne » pour des faits de droit commun. Le tireur, blessé par un soldat du dispositif Sentinelle, est à ce stade en cavale. Plusieurs centaines de membres des forces de l’ordre sont mobilisés sur le terrain.

La France est passé en « urgence attentat », le plus haut niveau d’alerte du plan Vigipirate, impliquant notamment des contrôles plus accentués sur tous les marchés de Noël du pays et aux frontières.