Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







En vers et contre tout

Pour Othmane et Nesrine

Rédigé par | Jeudi 15 Octobre 2015



J’ai vécu aux Mureaux pendant quelques années,
J’avais quelques amis là-bas, au Val Fourré
Les enfants qui jouaient, j’entends encore leurs rires
Et si je pense à eux, je ne peux que souffrir.

J’ai beau avoir la foi, lorsque des enfants meurent
Ils emportent avec eux une part de mon cœur
Pour Othmane et Nesrine, vous étiez si petits
Vous me manquez à moi ainsi qu’a vos amis

Je pense à vos familles, je pense à vos parents
Et je joins mes prières aux amis musulmans.
Deux bourgeons sont tombés, c’était beaucoup trop tôt
Deux enfants qui nous manquent, et je n’ai plus les mots.



Haquet Haquet françois xavier
Ancien soignant, j’ai décidé de vivre de mes poèmes engagés. Mon combat c’est le racisme, et tout... En savoir plus sur cet auteur