Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Pologne : l’abattage rituel interdit pour de bon

Rédigé par La Rédaction | Lundi 15 Juillet 2013



Coup dur pour les acteurs européens du marché du halal. Le parlement polonais a rejeté, vendredi 12 juillet, un projet de loi visant à autoriser l’abattage rituel pour les communautés musulmane et juive.

L’abattage rituel est interdit depuis le 1er janvier 2013 après un arrêt de la Cour constitutionnelle sur l'incompatibilité de l'abattage rituel avec la législation sur la protection des animaux initié à la demande des organisations de défense du bien-être animal.

Le texte présenté par le gouvernement libéral visait à rétablir l’autorisation. Il a été rejeté par 222 députés, contre 178 voix et 9 abstentions.

Un choc qui porte atteinte à la liberté religieuse des juifs et des musulmans, ont souligné le grand rabbin de Pologne Michael Schudrich et le président de l'Union des communautés juives dans ce pays Piotr Kadlcik dans une déclaration.

La Pologne, où les minorités musulmane et juive ne comptent que quelques milliers de personnes, est néanmoins un important producteur de viande halal et casher qu’elle exporte massivement en Europe et à l'étranger.

Avant l'interdiction, environ 90 000 tonnes de bœuf halal étaient exportées annuellement vers les pays musulmans, surtout en Turquie, et 4 000 tonnes de viande casher vers Israël. La valeur de ces exportations est estimée à 250 à 350 millions d'euros par an.

Au total, une vingtaine d'abattoirs en Pologne sont spécialisés dans la production de viande halal et casher. Selon les estimations du ministère polonais de l'agriculture, 6 000 emplois sont concernés. Les musulmans et les juifs de Pologne devront désormais importer leurs produits halal et casher.

Lire aussi :
Pologne : vers la fin de l’abattage rituel halal et casher ?