Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Plus de 500 cafés et restaurants de Téhéran fermés pour atteinte à la « morale islamique »

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 10 Juin 2019



La police iranienne a annoncé, samedi 8 juin, avoir fermé, lors des derniers jours du mois du Ramadan, 547 restaurants et cafés à Téhéran pour atteinte à la « morale islamique ».

Les forces de l’ordre « se sont occupées des propriétaires de restaurants et de cafés qui contrevenaient à la morale et (…) 547 établissements ont été fermés et 11 contrevenants arrêtés », a fait savoir le général Hossein Rahimi, chef de la police pour la capitale.

« La police veille constamment au respect des règles islamiques, et c’est là une de ses missions (…) les plus importantes », a déclaré le général Rahimi, cité par le site officiel de la police nationale.

Un numéro spécial a été mis à la disposition des Iraniens qui désirent dénoncer, par un simple SMS, les « actes immoraux » commis dans l’espace public.

L’initiative revient à Mohammad Mehdi Hajmohammadi, président d’un « tribunal de la guidance », chargé selon l'AFP de juger à Téhéran « les crimes culturels et la corruption morale et sociale »

Avec ce numéro spécial, les habitants de Téhéran qui le souhaitent peuvent également signaler des cas de femmes tombant leur voile en voiture, des personnes organisant des « soirées dansantes mixtes » ou encore ceux qui « publient du contenu immoral sur Instagram », a ajouté Mohammad Mehdi Hajmohammadi.

« Les gens aimeraient signaler ceux qui enfreignent les normes mais ils ne savent pas comment faire », a déclaré le juge à l'agence Mizan, qui dépend de l'autorité judiciaire. « Nous avons décidé d’accélérer le traitement des cas d’actes immoraux publics. »

En parallèle, 691 détenus ont bénéficié d'une grâce spéciale sur décision de l'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien, à l'occasion de l'Aïd al-Fitr.