Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Culture & Médias

Ombres & Lumières, une série pour éclairer les relations historiques entre juifs, musulmans et chrétiens

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 30 Mars 2022 à 11:00

           

Une série de vidéos réalisées avec des universitaires pour mieux connaître les relations historiques entre juifs, musulmans et chrétiens a été lancée par la Fondation de l’islam de France et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.



Ombres & Lumières, une série pour éclairer les relations historiques entre juifs, musulmans et chrétiens
Avec le concours actif de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la Fondation de l’islam de France, bien discrète ces derniers mois, a lancé, lundi 28 mars, « Ombres & Lumières », un programme qui explore les relations entre juifs, musulmans et chrétiens depuis le 7e siècle à travers une série de 20 entretiens-vidéos avec des chercheurs et des universitaires de renom.

« Ombres et Lumières » vient éclairer « l’histoire de ces relations, des interactions à la fois fécondes et tumultueuses, faites d’attraction et de répulsion, de fascination et d’aversion », fait savoir la FIF, pour qui « cette plongée dans l’histoire a pour but d’élaborer un matériel culturel et historique à visée pédagogique de qualité, exigeant et sourcé ».

Ce programme constituera une nouvelle rubrique du campus numérique Lumières d’Islam. « Eu égard à la situation politique dans notre pays marquée par des crispations culturelles et identitaires, nous souhaitons, par une politique de civilisation consolider les liens d’amitié civique et de fraternité et œuvrer à une meilleure connaissance mutuelle, estime Ghaleb Bencheikh. Ainsi, ce partenariat entre (la FIF et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah) incarne-t-il une certaine idée de la République attachée au savoir, au discernement et au refus des extrémismes. »

« Lutter contre le poids des préjugés »

« Ombres et Lumières » a été présenté à à Sciences Po Paris devant une salle comble en l'absence de David de Rothschild, annoncé malade de la Covid-19, mais en présence de Jean-Pierre Chevènement, premier président de la FIF.

C'est lui « qui en a parlé à notre président pour la première fois en 2018. Il s’agissait d’ancrer dans la République la toute jeune Fondation de l’islam de France et d’affirmer sa vocation culturelle et éducative », a fait part le directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Philippe Allouche. « Ce dialogue ouvert et fructueux entamé entre les équipes de nos deux fondations a permis de donner naissance à ce beau projet que nous sommes fiers d’inaugurer à vos côtés aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Alors que la FIF continue de traîner une image élitiste, le défi à relever pour le programme « Ombres et Lumières », comme pour l'ensemble des contenus du campus Lumières d'Islam, est encore de rendre le programme accessible à tous les publics, en particulier à la jeunesse. Pour Philippe Allouche, « il nous semble plus que jamais essentiel, en 2022, de soutenir un programme d’éducation à vocation grand public qui permet de lutter contre le poids des préjugés », conformément aux missions respectives des deux fondations : « diffuser la connaissance et le savoir historiques ainsi que favoriser le dialogue au sein de la communauté nationale pour contrecarrer les extrémismes. »

Lire aussi :
« Juifs d’Orient » explore les potentialités créatrices des mémoires juives en terres d’islam
Je vais dire à tout le monde que tu es juif : aux sources de l’antijudaïsme et de l’antisémitisme en Orient et en Occident
Au Maroc, juifs, chrétiens et musulmans réunis autour d'une bûche de la fraternité pour Noël
« Juifs et musulmans : une histoire de famille », le film dans son intégralité
Shabaddan : quand juifs et musulmans partagent shabbat et Ramadan ensemble
Juifs et musulmans : tempo interreligieux