Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Au Maroc, juifs, chrétiens et musulmans réunis autour d'une bûche de la fraternité pour Noël

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 23 Décembre 2021 à 11:15

           


En cette période de Noël, des rassemblements regroupant chrétiens, juifs et musulmans autour d’une « bûche de la fraternité » ont été organisés, dimanche 19 décembre, dans plusieurs villes du Maroc. © Facebook/Marocains Pluriels
En cette période de Noël, des rassemblements regroupant chrétiens, juifs et musulmans autour d’une « bûche de la fraternité » ont été organisés, dimanche 19 décembre, dans plusieurs villes du Maroc. © Facebook/Marocains Pluriels
A l’initiative de l’association Marocains Pluriels, des rassemblements regroupant chrétiens, juifs et musulmans autour de « la bûche de la fraternité » ont été organisés, dimanche 19 décembre, dans plusieurs villes du Maroc. A Essaouira, à Marrakech, à Agadir ou encore à Casablanca, des Marocains de confession musulmane et juive ont partagé un moment de fraternité avec leurs concitoyens chrétiens à l’approche de la célébration de Noël.

« Cette rencontre œcuménique de fraternité universelle a pour objectif de délivrer des messages de paix, d’espérance, de sagesse et de prise de conscience pour toute la jeunesse confondue. Le Maroc est un paradis pour nous, le Roi nous permet de vaquer à notre culte avec toute liberté et c’est très important pour nous de savoir que les marocains sont ouverts », a déclaré le père Stanislas Roger, prêtre à l’église Notre-Dame de Lourdes de Casablanca, cité par Le 360.

« A l’association, nous avons l’habitude de célébrer les festivités des différentes religions, parce que ce sont des moments uniques pour réunir tout le monde », a fait part Ahmed Ghayat, le président de Marocains Pluriels, aussi à l’initiative récemment d’une rencontre entre juifs, chrétiens et musulmans pour marquer Hanoukka à la synagogue Nevé Shalom de Casablanca. « L’objectif de ces cérémonies, c’est que le message de paix et de fraternité que nous essayons de délivrer aille à travers le monde. Au Maroc, la tradition, la civilisation, nos coutumes font que vivre ensemble est possible. Et si c’est possible au Maroc, c’est possible ailleurs. »

Les Marocains sont appelés par l’association à « reproduire ce geste de fraternité » jusqu’au 25 décembre.

Lire aussi :
Anderlecht : une église, une mosquée et une synagogue au cœur d'un parcours interconvictionnel (vidéo)