Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nigéria : la menace d’une interdiction du Hajj pour les pèlerins inquiète

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 1 Mai 2018



Nigéria : la menace d’une interdiction du Hajj pour les pèlerins inquiète
Des informations publiées sur les réseaux sociaux ont suscité l’inquiétude des pèlerins nigérians. En effet, les autorités saoudiennes menaceraient de les empêcher d’assister à l'édition 2018 du hajj à cause de l’épidémie de fièvre de Lassa observée dans certains États. Cette maladie est une fièvre hémorragique foudroyante proche de la fièvre Ebola.

La Commission nationale du Hajj au Nigéria a démenti cette affirmation en expliquant qu’aucune décision de cette ampleur n’a été prise. « L’attention de la Commission nationale du Hajj au Nigéria a été attirée par des publications sur les réseaux sociaux et les plateformes en ligne selon lesquelles les autorités saoudiennes menacent d’interdire les pèlerins nigériens de participer au Hajj 2018. Nous lisons avec consternation l'information et nous voulons soulager la peur des Nigériens, en particulier des pèlerins, qu’aucune décision de ce genre n’ait été prise ni planifiée », a-t-elle fait savoir.

Néanmoins, le ministre de la Santé a affirmé que les pèlerins nigériens seront soigneusement examinés avant d’être transportés vers l’Arabie Saoudite pour un petit pèlerinage (omra) ou le hajj en août. Une équipe médicale sera constituée afin d’assurer le respect de cette procédure. « Des mesures préventives » seront mises en place pour éviter la transmission de la fièvre de Lassa en Arabie Saoudite.

Le Nigéria, avec ses 95 000 pèlerins, figure parmi les plus gros contingents de pèlerins au monde à La Mecque.

Lire aussi :
Hajj 2017 : combien de pèlerins par pays vont à La Mecque ? Voici la carte mondiale des quotas
Hajj 2017 : quels sont les pays d'Afrique qui envoient le plus de pèlerins à La Mecque ?