Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Nice : la préfecture se range en faveur de la mosquée En-Nour

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 21 Janvier 2019



L’affaire opposant la mosquée En-Nour et la municipalité de Nice dirigée par le maire LR Christian Estrosi a connu un nouveau rebondissement, en toute discrétion.

Après une déclaration d’utilité publique (DUP) portant sur l’expropriation de la mosquée en faveur de la création d’un centre pour la petite enfance, le préfet Georges-François Leclerc a décidé de rejeter la DUP formulée par la municipalité, rapporte Nice Matin.

Alors qu’il avait jusqu’au 15 janvier pour donner sa réponse, le préfet a émis sa décision le 21 décembre.

En 2017, une première DUP avait déjà été déposée, à la suite de laquelle le commissaire-enquêteur a émis un avis favorable à l’expropriation de la mosquée En-Nour. Déjà, à l’époque, Georges-François Leclerc avait rejeté la DUP.

Une autre a été demandée en 2018, mais le commissaire a, cette fois-ci, émis un avis défavorable qui a fait écho au rejet formulé par le préfet.

La municipalité dispose de deux mois pour faire appel à la décision de la préfecture auprès du tribunal administratif. Après la révélation de ce nouveau rebondissement, le maire de Nice a dit « regretter profondément » la position prise par la préfecture.

« Cette décision est inquiétante, elle conduit dans notre pays un maire à ne pas pouvoir s’opposer à ce que des financements étrangers viennent créer un lieu de culte dans sa ville », a estimé le maire.

Lire aussi :
La mosquée En-Nour de Nice remporte une victoire contre Christian Estrosi