Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Musulman, l’acolyte de Batman suscite la controverse

Rédigé par La Rédaction | Lundi 10 Janvier 2011



Qu’un Français musulman puisse prendre le rôle d’un justicier dans une bande dessinée, cela relève de l'exploit… et de l’inacceptable. Enfin, c’est l’avis des conservateurs nord-américains, qui estiment que Nightrunner, le fidèle acolyte du super-héros Batman, n’avait pas à être de confession musulmane.

En effet, sous le masque du héros masqué se trouve Bilal Asselah, un jeune Français d’origine algérienne issue du 9-3 puisque habitant à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), théâtre d'émeutes en novembre 2005. Son rôle : aider Batman à combattre le crime pendant au moins deux épisodes de la série.

Les Arabes, et in extenso les musulmans restent bien souvent cantonnés aux rôles de trafiquants, dealers, voleurs et auteurs de crimes, dans le monde de la télévision et du cinéma. Les BD n’en font pas exception. Seul la BD koweïtienne The 99, qui met en scène 99 super-héros arabo-musulmans décidés à faire régner le bien sur Terre, existe pour faire tomber les clichés.

Pour David Hine, créateur de Batman, Bilal serait le représentant plus que légitime d'une nouvelle génération de Français issus de l'immigration. Il veut faire de Nightrunner un messager de tolérance, face à l'impopularité de l'islam aux Etats-Unis depuis les attentats du 11-Septembre.

En signe d'ouverture, voici la teneur du discours que tient Batman à Bilal pour le décider à l’enrôler. « Je ne peux pas faire ça, tu devrais trouver quelqu'un d'autre. Il y a des émeutes à cause de moi, à cause de ce que je suis », dit Nightrunner à Batman, qui lui répond : « Non, il n'y a rien qui cloche chez toi. Il y a des émeutes à cause de ce qu'ils pensent que tu es. Un cliché reste un cliché tant qu'il y a des gens pour en nourrir l'essence. Mais c'est à toi de leur prouver le contraire, et il te faudra de la patience. »

De la patience ? Sans aucun doute, à l’heure où les Français estiment que les musulmans sont mal intégrés et qu’ils représenteraient « une menace » pour la société.


Lire aussi :
Sondage : les musulmans « mal intégrés » en France et en Allemagne
Des camps de concentration et des bandes dessinées
"Savoir que le monde n'est pas sauvé par Superman, mais par Noora, c'est bien !"
La série BD koweïtienne " The 99 " adaptée à la télévision
La crise économique aggrave l'islamophobie
Les musulmans d’Europe toujours plus discriminés, selon l’OSI