Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Maroc : lancement d’une campagne de régularisation de sans-papiers

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 3 Janvier 2014



Une opération de grande envergure visant à régulariser des immigrés sans-papiers a débuté, jeudi 2 janvier, au Maroc. Pour cela, des « bureaux des étrangers » ont ouverts leurs portes dans toutes les provinces et préfectures du Royaume, a annoncé la presse marocaine.

Le ministre de l’intérieur, Charki Draiss, et le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Anis Birou, ont effectué dans ce cadre une visite au « bureau des étrangers » de Rabat. « C'est un jour particulièrement marquant pour les immigrés en situation irrégulière au Maroc, qui, d'après ce que nous avons constaté, ne viennent pas uniquement d'Afrique, mais également d'autres coins du monde, notamment de pays asiatiques », a commenté le ministre de l’Intérieur, qui estime entre 25 000 et 30 000 le nombre d’immigrés en situation irrégulière, présents dans le royaume.

Les « bureaux des étrangers » resteront ouverts jusqu'au 31 décembre 2014. Les étrangers travaillant dans le pays depuis au moins deux ans, ceux justifiant de cinq ans de résidence continue au Maroc et également ceux atteints de maladies graves sont concernés par cette vaste campagne de régularisation. Les étrangers conjoints de ressortissants marocains justifiant d'au moins deux ans de vie commune ou conjoints d'autres étrangers en situation régulière et justifiant d'au moins quatre ans de vie commune ainsi que leurs enfants peuvent également déposer leur dossier de demande de régularisation.

Cette nouvelle politique d'immigration avait été annoncée en septembre dernier par le roi Mohammed VI en personne, après la publication de rapports dénonçant les mauvais traitements subis par les migrants subsahariens dans le royaume.

Lire aussi :
Maroc : le roi fait un pas vers les migrants subsahariens
Négrophobie : la Une choc de Maroc Hebdo sur « le péril noir »
Immigration: les leaders européens et africains se réunissent au Maroc