Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Manif pour Gaza : un militant pro-palestinien condamné en appel

Rédigé par | Mercredi 14 Janvier 2015



Manif pour Gaza : un militant pro-palestinien condamné en appel
Plus de six mois après les manifestations de solidarité pour Gaza en France, le délibéré du procès en appel d’un militant pro-palestinien a été rendu mardi 13 janvier. Le verdict de la Cour d’appel de Paris est plus sévère qu'en première instance : Nouh, arrêté le 19 juillet 2014 lors de la manifestation parisienne à Barbès pour « rébellion » et « refus d’obtempérer à des tirs de sommation », a été condamné à 10 mois de prison avec sursis assortie d’une inscription au casier judiciaire.

L'ingénieur de 33 ans avait d’abord été condamné à une peine de 10 mois de prison avec sursis, sans inscription au casier judiciaire. « Malgré la lourdeur de la peine, le ministère public avait néanmoins décidé d’interjeter appel contre cette décision, comme il l’avait fait pour tous les cas similaires », s’est indignée la Campagne pour l’abrogation des lois islamophobes dans un communiqué porté à notre connaissance.

Ce collectif dont le militant condamné fait partie dénonce une criminalisation du mouvement de solidarité à la Palestine. « La faiblesse du dossier à charge – pour ne pas dire son inexistence – rendait pourtant la relaxe parfaitement envisageable. Il n’en fut rien », souligne ALI, pour qui « l’inscription au casier judiciaire marque la volonté d’hypothéquer l’avenir professionnel de Nouh. D’un homme de 33 ans, marié et père de deux enfants ».

« 10 mois de prison avec sursis pour avoir soutenu la Palestine. De quelle "liberté d’expression" pourrait-on encore nous parler ? », s'interroge encore le collectif. Plusieurs procès de militants qui ont participé aux manifestations pour Gaza en été 2014 sont toujours en cours en France.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur