Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Malek Boutih condamné pour avoir diffamé le Mrap

| Vendredi 15 Septembre 2006 à 22:39



M alek Boutih, secrétaire national du PS aux questions de société, a été condamné jeudi 14 septembre par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris à 1.000 euros d'amende pour avoir diffamé le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples).
L'ancien président de SOS Racisme était poursuivi pour des propos tenus lors d'un colloque organisé le 23 novembre 2003 par le Cercle Léon Blum, sur le thème "antisémitisme, la gauche face à elle-même". A cette occasion, il avait déclaré: "Il faut dire par exemple que si je prends la société française que je connais, il y a des formes d'antiracismes différentes: il y a celui du MRAP qui défile aux cris de 'mort aux juifs', celui de la Ligue des Droits de l'Homme qui écrit le texte justifiant la présence de Tariq Ramadan au FSE. Mais il y a aussi celui de SOS Racisme qui lui organise des débats contre l'antisémitisme et qui l'assume".
Des propos que Mouloud Aounit, président du Mrap, a considérés comme attentatoires à son honneur et à sa considération.

Malek Boutih avait expliqué lors du procès, le 15 juin dernier, avoir voulu relever le fait que le comportement du Mrap avait été "ambigu" lors de cette manifestation où des extrémistes avaient lancé ces slogans antisémites.
S'il n'impute pas à l'association "d'avoir elle-même lancé un tel mot d'ordre ("mort aux juifs", ndlr), il allègue ainsi qu'elle tolère et cautionne par sa présence des slogans gravement antisémites", explique le jugement.
Malek Boutih a été condamné à 1.000 euros d'amende et à verser un euro de dommages-intérêts au Mrap.