Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Lyon : tabassé pour non-respect du Ramadan, ses agresseurs condamnés à de la prison ferme

Rédigé par La Rédaction | Mardi 20 Mars 2012



Tabassé pour ne pas avoir respecté le jeûne du mois du Ramadan, c’est le sort subi le 13 août 2010, à Lyon, par Amarra Diarra. Ce Sénégalais de 45 ans a été roué de coups par un groupe d’individus et laissé pour mort. Son « tort » : avoir fumé et bu un café sur la terrasse d’un restaurant du centre-ville de Lyon en plein mois du Ramadan.

Sa tête ayant heurté le trottoir, le père de famille est resté plusieurs semaines dans le coma. Il en est ressorti profondément diminué et ne peut plus travailler depuis son agression.

Ses deux agresseurs, Idriss Zamor, 25 ans, et Abderrezak Khakled, 26 ans, ont été jugés, lundi 19 mars, par le tribunal correctionnel de Lyon. « Il n'a plus toute sa tête, il ne reconnait pas les gens, il ne se souvient plus de ce qui s'est passé, il ne peut plus rien faire de sa vie », a témoigné à la barre le frère de la victime.

Amarra Diarra, qui n’a pas pu se rendre au procès, a obtenu gain de cause en raison des circonstances aggravantes de son agression, commise en réunion et motivée par l'appartenance supposée à une religion.

Les deux individus précités ont ainsi été condamnés respectivement à des peines de cinq et trois ans de prison fermes. Le troisième prévenu, mineur au moment des faits, sera jugé ultérieurement.

Lire aussi :
Ces Maghrébins qui ne jeûnent pas