Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les tournois d’haltérophilie s’ouvrent aux femmes voilées

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 1 Juillet 2011



Une femme musulmane sera autorisée, pour la première fois, à participer à des tournois internationaux d’haltérophilie tout en gardant son voile, a rapporté CNN jeudi 30 juin.

La Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) a annoncé la veille une modification des règles régissant le code vestimentaire.

« L'haltérophilie est un sport olympique dont la participation est ouverte à tous les athlètes sans discrimination sur la base de la race, la couleur, la religion, le sexe, l'âge ou l'origine nationale en conformité avec les principes de la charte olympique et les valeurs », a déclaré Tamas Ajan, le président de l’IWF dans un communiqué publié mercredi.

Ce changement a été provoqué par Kulsoom Abdullah, une femme musulmane américaine originaire d’Atlanta, qui souhaitait participer à des tournois aux Etats-Unis, dont une compétition nationale à la mi-juillet.

La fédération américaine d’haltérophilie, qui avait auparavant empêché cette sportive de prendre part aux tournois, a indiqué de son côté qu’elle n’y voyait aucun inconvénient quant à sa prochaine participation.

Kulsoom Abdullah, qui détient un doctorat en génie électrique et informatique, n'est pas une athlète olympique mais se passionne pour l’haltérophilie.

La sportive et le Council on American-Islamic Relations (CAIR), qui a soutenu la jeune femme, ont salué la décision de l’IWF, espérant qu’elle permettra une participation plus accrue des femmes musulmanes dans les sports et que le Comité d’organisation des Jeux olympiques suive la voie.

Le débat sur la participation des femmes voilées dans les compétitions internationales et la prise en compte des différences culturelles agite actuellement les plus hautes instances sportives, toutes disciplines confondues.

La FIFA avait interdit en juin l’équipe iranienne de football féminin de disputer leur match contre la Jordanie en vue d’une qualification aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Lire aussi :
Les musulmans américains s'activent contre l'islamophobie
Football : la FIFA gênée par la tenue voilée des Iraniennes




Loading