Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les musulmans consomment de plus en plus d’alcool

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 22 Août 2012



Le magazine britannique The Economist a publié dernièrement une étude selon laquelle la consommation d’alcool a augmenté dans les pays musulmans. Or l’alcool est interdit (haram) d’après des versets du Coran.

En terre d’islam, comme en Iran ou au Pakistan, les autorités ont banni l’alcool, excepté pour les non-musulmans. L’intérêt de l’étude commandée par The Economist consiste à prouver que ni les non-musulmans ni les expatriés ne peuvent, à eux seuls, être la source de cette progression de la consommation d’alcool. Il s’avère que l’étude met les musulmans dans le même sac que ces non-musulmans et expatriés.

Entre 2001 et 2011, dans le Moyen-Orient, où il y a une population musulmane fortement majoritaire, le taux a augmenté de 72 % contre une moyenne mondiale de 30%.

A fortiori, les ventes et la fabrication d’alcool artisanal gagnent du terrain. « Le marché noir des spiritueux prospère en Libye, alors que les Iraniens sont connus pour fabriquer leurs bières à la maison », relate l’hebdomadaire britannique.
La question de la tolérance des autorités islamiques vis-à-vis de l’alcool se pose. The Economist y répond : certaines d'entre elles « permettent l’alcool tant qu’il n’est pas fabriqué à partir de raisins et de dattes, en vertu des termes coraniques. »
Consommation d'alcool dans les pays majoritairement musulmans (par an et par personne)
Consommation d'alcool dans les pays majoritairement musulmans (par an et par personne)