Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

De l’alcool dans le Coca-Cola et le Pepsi !

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 27 Juin 2012



La rumeur est confirmée. Il y a bien des traces d'alcool dans le Coca-Cola, Pepsi et dans plusieurs autres colas, révèle l’Institut national de la consommation (INC) après des tests menés pour la revue 60 Millions de consommateurs à paraître jeudi 28 juin.

« Pour clore une rumeur persistante sur la présence d’alcool dans les colas, 60 Millions de consommateurs a réalisé ses propres dosages. Près de la moitié des colas testés contiennent de l’alcool à des doses cependant très faibles, jusqu’à 10 mg par litre (près de 0,001 % d’alcool) », dit l’INC.

L’institut a testé 19 sodas. Résultat : neuf ne contiennent pas d’alcool (Carrefour classic et light, Super U, Auchan, Cora, Casino, Leader Price, U-Man Cola), dix en contiennent moins de 10 mg/l (Coca-Cola classique, Light et Zéro, Pepsi classique et Max, Leclerc classique et Stévia, Dia, Breizh Cola) et le Soda Stream, une solution concentrée, en compte 272 mg/l.

Ces colas ne sont pas considérés comme des boissons alcoolisées, car en France, le Code de la santé publique prévoit qu’une boisson sans-alcool peut en contenir des traces à un dosage inférieur à 1,2 %.

Mais comment de l’alcool se retrouve dans de telles boissons grand public ? Michel Pépin, directeur des affaires scientifiques et réglementaires de Coca-Cola France, explique qu’«il est possible qu’il y ait des traces d’alcool qui viennent du process» notamment de certains fruits qui peuvent en contenir.

Du côté de Pepsi, c’est la même explication. « Certaines boissons rafraîchissantes sans alcool (pouvaient) contenir d’infimes traces d’alcool provenant des ingrédients utilisés», bien que « la recette des colas Pepsi ne contienne pas d’alcool », a indiqué une porte-parole de la firme.

Pour rassurer les musulmans qui estiment que ces colas ne sont pas halal, M. Pépin de Coca-Cola France indique que « la mosquée de Paris nous a fourni un certificat attestant que nos produits étaient tout à fait consommables par la communauté musulmane suivant l’avis de la commission Religieuse de la Mosquée de Paris» visible sur le site de Coca-Cola France.

Pour délivrer cet avis, la Grande Mosquée de Paris, s’est basée sur les tests scientifiques des laboratoires Eurofins dont les résultats démontrent que la recherche précise de dérivés d’alcool est « quantitativement indétectable », peut-on lire sur le certificat. Mais ces résultats sont contredits par ceux de l’INC.

En juillet 2008, face aux rumeurs sur la présence d’alcool dans ses boissons, Coca-Cola avait déjà publié un certificat de la mosquée de Paris. Une preuve qui ne suffit plus aux musulmans après l'enquête de 60 millions de consommateurs.

Lire aussi :
Halal, haram ou douteux ? L’application mobile « Just Halal » est lancée
Le Salon du halal de Paris rend son bilan
Halal : les boissons festives sans alcool décryptées


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire




Loading


Inscription à la newsletter





L'actu vue par Yace