Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Les Ouïghours dénoncent le soutien apporté par des savants musulmans à la Chine

Rédigé par Saphirnews | Vendredi 13 Janvier 2023 à 11:00

           


© TWMCC
© TWMCC
Une délégation du Conseil mondial des communautés musulmanes (CMCM) s'est rendu dimanche 8 janvier, au Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Une trentaine de personnes constituait cette délégation dont des savants musulmans issus de différents pays dans le monde incluant les Émirats arabes unis, l'Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Koweït, l'Égypte, la Syrie, la Tunisie, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie et le Soudan du Sud. A la tête de cette délégation, Ali Rashid Al Nuaimi, président du CMCM, n’a pas hésité à louer les efforts de la Chine pour permettre le développement et la sécurité du Xinjiang.

Dans le cadre de ce voyage qui a pris fin mercredi 11 janvier, sa délégation a notamment visité le musée consacré à « la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme au Xinjiang », visant à mettre en avant les efforts de Pékin et du gouvernement de la province pour « combattre le terrorisme et l’extrémisme ». De quoi susciter la fureur du Congrès mondial ouïghour (CMO), alors que la répression à l'encontre de la population ouïghoure au Xinjiang est régulièrement documentée.

« Le Congrès mondial ouïghour condamne fermement la visite du CMCM dans le Turkestan oriental (l'autre nom donné au Xinjiang, ndlr) et le soutien qu’il apporte aux crimes contre l’humanité perpétués par le gouvernement chinois à l’encontre du peuple ouïghour », a fait savoir, mardi 10 janvier, l'organisation.

« Il est inadmissible de voir le CMCM participer à cette visite de propagande et d'ajouter sa voix au récit du gouvernement chinois », estime Dolkun Isa, le président du CMO. « Les représentants du Conseil mondial des communautés musulmanes sont en train de trahir des millions de leurs frères et sœurs musulmans qui souffrent à cause du gouvernement chinois. Ils agissent en contradiction complète avec leur propre charte de conduite », ajoute-t-il.

Un soutien aux Ouïghours totalement absent

Ali Rashid Al Nuaimi a « félicité le gouvernement chinois de la réussite de son plan anti-terrorisme au Xinjiang » et a « loué la détermination des responsables chinois à servir les peuples de la région ». « Les relations entre la civilisation islamique et la Chine sont historiques et caractérisées par l’amitié, la coopération et l’alliance », a-t-il ajouté. « Les personnes avisées à travers le monde ont besoin d’une Chine sécurisée, stable et prospère, dans la mesure où la sécurité de la Chine et sa stabilité ne sont plus uniquement d’intérêt national mais mondial. »

« Les musulmans de Chine ont un grand besoin de soutien et de chaleur humaine et nous devons affirmer devant le monde entier que les différences ethniques, religieuses ou nationales ne se confrontent pas mais se complètent », assure encore le président du CMCM, ajoutant que « la jeunesse ouïghoure a besoin de discours persuasifs pour lui éviter de devenir la proie de groupes terroristes ». Aux yeux du CMO et de ses alliés, le CMCM démontrent ainsi qu'il a définitivement choisi son camp, celui où les relations avec la Chine sont plus importantes que la défense d’un peuple opprimé.

Le Congrès mondial ouïghour « réitère son appel urgent aux pays à majorité musulmane, aux chefs religieux islamiques et à la oumma dans son ensemble pour qu'ils dénoncent fermement les atrocités commises par le gouvernement chinois contre les Ouïghours et les autres peuples turciques musulmans ».

Lire aussi :
Au sommet de l’OCI, le silence assourdissant des pays musulmans face à la Chine étrangle les Ouïghours
Ouïghours : des pays musulmans toujours absents de la déclaration à l’ONU condamnant la Chine
Le soutien affiché de pays musulmans à la Chine contre les Ouïghours dénoncé