Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les 50 hommes d’affaires arabes les plus riches : les Saoudiens au top

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 20 Décembre 2012



Le magazine économique Arabian Business vient de publier son classement 2012 des 50 hommes d'affaires arabes les plus fortunés.

Sans surprise, le prince saoudien Al-Walid ben Talal truste pour la neuvième fois consécutive, la première place du classement avec une fortune estimée à 25,9 milliards de dollars. Le prince a même bénéficié d'une progression de ses revenus de 4,6 milliards de dollars par rapport à l’an dernier. Il a bénéficié de l’envolée de l’action de la société Kingdom Holding, dont il est actionnaire à 95 %.

Des Saoudiens occupent le reste du top 3 avec la famille Olayan, qui gère un conglomérat de cinquante entreprises en deuxième position, suivi de l’homme d'affaires d’origine éthiopienne Mohammed Al Amoudi.

Au total, 23 milliardaires saoudiens sont présents dans ce classement dont cinq dans le top 10. D’une manière générale, les hommes d’affaires du Moyen-Orient sont les plus nombreux dans ce classement. Ainsi, les Emirats Arabes Unis compte trois représentants tout comme le Koweït.

Deux Egyptiens font également partie du classement : la famille Sawiris est à la quatrième place grâce à leur conglomérat dans les télécommunications et la construction tandis que le président du grand groupe industriel Artoc, Mohammed Shafik Gabr, est à la 49e place.

Notons par ailleurs que trois Palestiniens sont présents dans le classement et que le 10e du classement passe une bonne partie de son temps en France. Il s’agit du Saoudien Mohammed Al Jaber, nouveau dans le classement comme 14 autres milliardaires. Avec son groupe MBI International, il est à la tête de plus de 60 hôtels en Europe et au Moyen-Orient.

Au total, la fortune cumulée des milliardaires du classement est de 257,2 milliards de dollars contre 256,67 milliards l'an passé, soit une hausse de 0,2 %. Une progression qui a été possible grâce au prince ben Talal car « sans lui, la fortune cumulée des hommes d’affaires arabes aurait accusé une forte baisse cette année », indique Arabian Business.

Des milliardaires sont donc moins riches. Le dernier du classement, l’Irakien Namir Al-Akabi, a tout de même une fortune estimé à 2 milliards de dollars.

Lire aussi :
Le roi d'Arabie, l'émir du Qatar et Zidane : musulmans les plus influents du monde