Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le mariage d'une juive convertie à l'islam perturbé par l’extrême droite israélienne

Rédigé par La Rédaction | Mardi 19 Août 2014



Le mariage d'une juive convertie à l'islam perturbé par l’extrême droite israélienne
Ce devait être le plus beau jour de leur vie. Le mariage de Mahmoud Mansour et de Maral Malka a été perturbé, dimanche 17 août, par plus de 200 membres d’un groupe d’extrême droite israélienne, venus scander « Mort aux Arabes » pendant la cérémonie célébrée à Rishon Lezion, dans le sud de Tel-Aviv.

Tous deux sont Israéliens, lui est musulman, elle est juive convertie à l’islam. C’est précisément ce que les manifestants, membres de Lahava, lui reprochent : de s’être convertie et de se marier à un musulman. En guise de cadeau de noce, ils leur ont souhaité que leur village brûle. L'organisation de « prévention de l'assimilation en Terre Sainte » telle que se prénomme Lehava, raciste, lutte contre les mariages mixtes.

Plusieurs dizaines de policiers ont formé une chaîne humaine pour empêcher les militants d’extrême droite d’accéder au lieu où se tenait la célébration. L’avocat du couple avait tenté de faire interdire la manifestation mais les autorités n'ont pas accédé à leur demande, tout en mettant à leur disposition des policiers pour tenir à bonne distance les protestataires. Les forces de l’ordre ont arrêté quatre des 200 perturbateurs.

Le président d’Israël, Reuven Rivlin, a accusé Lehava de « saper les bases de notre coexistence en Israël, un pays qui est à la fois juif et démocratique ». Quelques contre-manifestants, solidaires des jeunes mariés, ont tenu à afficher des messages de paix, fleurs et ballons à la main.

Lire aussi :
Les mythes de la propagande israélienne − Mythe n° 3 : « Israël, pays démocratique, libéral et séculaire »
Couples mixtes : quelle réalité pour les immigrés et leurs descendants ?
Gaza : plus de 400 enfants tués, 344 naissances recensées
Massacres à Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU en direct (vidéo)




Loading