Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Religions

Le hajj terminé, l’Arabie Saoudite rouvre la omra aux pèlerins étrangers. Aux Français aussi ?

Rédigé par | Mardi 3 Août 2021 à 12:00

           

Après avoir drastiquement restreint l’accès au grand pèlerinage, le hajj, cette année, les autorités saoudiennes ont décidé de rouvrir en août la omra au-delà des seuls musulmans présents dans le royaume. Les touristes étrangers, musulmans ou non, voient aussi les portes du pays s’ouvrir de nouveau cet été.



Le hajj terminé, l’Arabie Saoudite rouvre la omra aux pèlerins étrangers. Aux Français aussi ?
Dès le 1er du mois de Muharram, attendu pour le 9 août, les pèlerins étrangers, sauf cas particuliers, pourront se rendre sur les Lieux saints de La Mecque et de Médine. L’annonce a été faite par les autorités saoudiennes le 25 juillet.

L’accès de cette catégorie de pèlerins avait été fermée pour la saison du Hajj 2021 afin de limiter la propagation de la Covid-19 et de ses variants dans le royaume, qui enregistre jusqu’ici près de 8 250 morts. Seuls 60 000 personnes, toutes vaccinées, ont pu cette année accomplir le cinquième pilier de l’islam.

Les pèlerins français peuvent-ils candidater à la omra ?

Quelque 500 entreprises et établissements sont désormais prêtes à accueillir des pèlerins étrangers pour accomplir la omra, a fait savoir auprès d’Al-Arabiya Hani Ali Al-Amiri, membre de la Commission saoudienne du Hajj et de la Omra. Les candidats au pèlerinage pourront réserver leurs vols, leurs hébergements, les moyens de transport et bien d’autres services via une trentaine de plateformes en ligne agréés par le ministère du Hajj et de la Omra. La jauge d'accueil dans les sites sacrés de La Mecque a été fixée à 20 000 personnes par jour.

Comme pour le grand pèlerinage, les aspirants pèlerins devront disposer d’un schéma vaccinal complet avec des vaccins approuvés par les autorités saoudiennes (Pfizer, AstraZeneca, Moderna ou Johnson & Johnson). Aussi, seules les personnes en provenance de pays classés « verts » pour les Saoudiens, et c'est le cas de la France, pourront obtenir leur visa. Celles qui candidatent pour la omra depuis des pays comme le Brésil, les Emirats arabes unis, l'Ethiopie, l'Inde, l'Iran, le Liban, la Syrie, la Turquie ou encore le Vietnam, pays classés « rouges », devront encore attendre.

L’ouverture des frontières actée aussi pour les touristes

Outre l'ouverture de la omra, Riyad a également annoncé son intention de rouvrir ses frontières aux touristes étrangers vaccinés, après plus d’une année de fermeture. « Le ministère du Tourisme a annoncé que le royaume ouvrira ses portes aux touristes étrangers et lèvera (...) la suspension de l'entrée pour les détenteurs de visas touristiques, à partir du 1er août », a indiqué l'agence de presse saoudienne.

Le tourisme non religieux est un secteur sur lequel l’Arabie Saoudite mise ces toutes dernières années. La pandémie a marqué un coup d’arrêt pour le secteur dans son ensemble, mais les autorités sont bien décidées à poursuivre sur leur lancée afin de diversifier les sources de revenus.

Lire aussi :
Hajj 2021 : face au Covid-19, une escorte sanitaire sur les pas des pèlerins
Hajj 2021 : la participation au grand pèlerinage soumise à des conditions drastiques face au Covid-19

Et aussi :
Covid-19 : le rebond du tourisme muslim-friendly envisagé que d'ici 2023
L’Arabie Saoudite délivre désormais des visas de tourisme, la omra permise
L’Arabie Saoudite mise son avenir sur le tourisme non religieux, le hajj pour tremplin


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur