Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Le Vatican adopte un décret obligeant le clergé à signaler les abus sexuels

Rédigé par Benjamin Andria | Jeudi 9 Mai 2019



Le Vatican adopte un décret obligeant le clergé à signaler les abus sexuels
Près de trois mois après le synode sur les abus sexuels, le pape François a publié, jeudi 9 mai, un décret qui oblige prêtres, religieux et religieuses à signaler agressions, abus et harcèlements sexuels de même que toute couverture de tels faits par la hiérarchie de l'Église.

Tous les diocèses sont désormais contraints de mettre en place d'ici à un an un système accessible au public pour déposer des signalements d'abus sexuels potentiels et des plaintes d’agressions ou de harcèlements sexuels, qui doivent être traités dans un délai de 90 jours.

« Les crimes d’abus sexuels offensent Notre Seigneur, causent des dommages physiques, psychologiques et spirituels aux victimes », explique le souverain pontife en préambule de ce décret intitulé « Vous êtes la lumière du monde ». C’est en ce sens qu’il juge judicieux l’adoption, « au niveau universel, des procédures visant à prévenir et à contrer ces crimes qui trahissent la confiance des fidèles » et de faire en sorte qu’ils « ne se reproduisent plus ».

Ce changement majeur a été annoncé dans un motu proprio, une lettre apostolique émise directement par le pape et qui modifie le droit canon. Toutefois, cette mesure ne touche pas les dénonciations rapportées dans le confessionnal. Le secret de la confession demeure ainsi préservé.

Appelant à une « conversion continue et profonde des cœurs », le pape, à travers cette nouvelle législation, atteste des « actions concrètes et efficaces qui impliquent chacun dans l’Église » dans ces phénomènes qui éclaboussent l’image des catholiques dans le monde.

Lire aussi :
L'Eglise catholique face à la pédophilie: les victimes de prêtres, dépités, dans l'attente de « mesures concrètes »