Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Le Maroc, terrifié par Ebola, disqualifié de la Coupe d’Afrique 2015

Rédigé par La Rédaction | Mardi 11 Novembre 2014



Face à l’insistance du Maroc à refuser l’accueil de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) en raison du virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest, la Confédération africaine de football (CAF) a fait savoir, mardi 11 novembre, que le royaume n’est désormais plus le pays hôte de cette compétition, qui se tiendra toujours du 17 janvier au 8 février 2015.

Pour marquer sa désapprobation face à la fermeté des autorités marocaines, qui réclamaient un report de la compétition jusqu'à janvier 2016, la CAF a également décidé de disqualifier l’équipe nationale de la compétition. Des sanctions supplémentaires pourraient être prises contre le Maroc ultérieurement.

Un nouveau pays hôte* sera annoncé sous peu, a également annoncé la CAF à l’issue de sa réunion au Caire. « Le comité exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre 2014, de quelques candidatures d’associations nationales confirmant leur souhait d’organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées. Ces candidatures sont actuellement à l’étude, et le comité exécutif finalisera la sélection de l’association nationale retenue sous peu, et confirmera le lieu et la date du tirage au sort de la phase finale par la même occasion », a-t-elle indiqué, avant de confirmer le maintien des journées éliminatoires mi-novembre. Quinze équipes seront alors sélectionnées pour participer à la la CAN, remportée en 2012 par la Zambie.

*Mise à jour vendredi 14 novembre : Après plusieurs refus essuyés de la part de l’Angola, de l’Afrique du Sud, du Ghana et du Gabon, la CAF a annoncé que la CAN 2015 se tiendra en Guinée équatoriale.

Lire aussi :
Football : la CAN reportée à cause d’Ebola ?
Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé
Le danger Ebola en Afrique de l'Ouest, l'état d'urgence en Sierra Leone
Hajj : les musulmans de Guinée et Liberia privés de pèlerinage





Loading