Connectez-vous S'inscrire






Débats Interactifs

L’islamisme à l’heure d’Al-Qaida

Rédigé par François BURGAT | Vendredi 27 Janvier 2006

Jour après jour, les politiques inspirées par l’amalgame entre islamisme et terro-risme contribuent à renforcer la radicalisation de la mouvance politique qu’elles pré-tendent combattre. À rebours de ce simplisme dangereux, François Burgat, en s’appuyant sur l’expérience de dix-huit années passées dans le monde arabe et de nombreuses enquêtes au sein des mouvances islamistes, propose dans ce livre une ana-lyse essentielle pour comprendre un phénomène bien plus divers et complexe qu’on ne le dit trop souvent.


Invité(s)
Présentation
François BURGAT
François Burgat, politologue, est directeur de recherches au CNRS (IREMAM, Aix-en-Provence). Il est notamment l’auteur de L’Islamisme au Maghreb : la voix du Sud (Karthala, Paris, 1988 ; Payot, Paris, 1995) et de L’Islamisme en face (La Décou-verte, Paris, 1995 ; édition de poche actualisée : La Découverte, Paris, 2002).

   Posté par Actarus
Question : Bonjour mr. Burgat, al qaïda ne serait-il pas en réalité un prétexte pour les usa pour assoir sa domination sur le monde musulman?
Réponse de François BURGAT :
La guerre civile algérienne m’a rendu très attentif aux possibles manipulations. Dans le cas d’al Qaïda, je demeure donc très prudent. Pourtant, je n’ai aucune raison de penser que Ben Laden n’existe pas où que son action a été manipulée massivement par des services quels qu’ils soient. Il existe sans aucun doute des gens convaincus que seul une réponse violente peut affecter la politique étrangère des usa.

   Posté par Moustapha
Question : Mr Burgat, Pensez vous réellement que Ben Laden existe ?
Réponse de François BURGAT :
Oui, je suis convaincu que OBL existe vraiment. Des centaines de personnes l’ont rencontré. $ Je vous suggère de lire les passionnantes mémoires du journaliste britannique Robert Fisk qui l’a rencontré à trois reprises

   Posté par karima
Question : Pensez vous que des islamistes ont manipulé les jeunes de la banlieu lors des émeutes?
Réponse de François BURGAT :
Non , je ne pense pas que les violences survenues aux cours des semaines écoulées aient été le fruit de manipulations…Ou alors…peut être de ceux qui ont prononcé des paroles blessantes à l’encontre de toute une partie de la population de ce pays…. La guerre civile algérienne m’a rendu très attentif aux possibles manipulations. Dans le cas d’al Qaïda, je demeure donc très prudent. Pourtant, je n’ai aucune raison de penser que Ben Laden n’existe pas où que son action a été manipulée massivement par des services quels qu’ils soient. Il existe sans aucun doute des gens convaincus que seul une réponse violente peut affecter la politique étrangère des usa.

   Posté par Curieux de tout
Question : Bonjour et merci à Saphir de cette occasion. Je ne suis pas spécialiste de la question, mais je vois que La presse française parle souvent de menaces terroristes sur notre pays. Qu'en est-il exactement? Moi je n'y crois pas du tout. Je pense que les terroristes agissent sur des fondements politiques. Je pense que la politique actuelle de la France au Proche et Moyen orient est une politique intelligente. Et tant que nous saurons nous tenir avec la dignité gaulienne dans cette région du monde, nous n'avons pas à craindre des attaques des extrémistes de cette région. Qu'en pensez-vous?
Réponse de François BURGAT :
C'est un terrain sur lequel il est dangereux de répondre avec certitude. Disons donc prudemment qu'il existe malheureusement suffisamment de malentendus entre la France et certaines parties du monde musulman - (notre soutien à des régimes peu démocratiques est sans doute le principal), pour que nous ne soyons pas à l'abri d'une attaque de ce type.

   Posté par Saïd
Question : Le Hamas est de retour en politique en Palestine. Il est clair qu'il ne va pas faire de la figuration. Cette présence inquiète le monde politique. Quelle analyse faite vous de cette peur suscitée par un mouvement populaire? Est-ce un sentiment justifié ou est-ce simplement une stratégie pour écarter un mouvement qui part du peuple?
Réponse de François BURGAT :
Vieille question que la relation du monde occidental aux courants islamistes. Disons que notre attitude vis à vis de ceux que nous nommons aujourd'hui les "intégristes" ou les "terroristes" est à bien des égards aussi discutable que celle que nous avons eu, dans les années soixante, à l'égard de ces militants de l'indépendance algérienne que nous nommions alors les "fellagas" c'est à dire, déjà, les "terroristes".

   Posté par ledaron
Question : Ne pensez-vous pas que l'Islam qui à une vision totalisante(au sens ou il englobe et régit tous les aspects de la vie)est un frein à la "marche triomphale" de l'occidentalisation du monde?Et qu'à ce titre est désigné comme l'ennemi à abattre ou tout du moins,à circonscrire?
Réponse de François BURGAT :
Difficile de vous répondre en peu de mots. L'"Occidentalisation", est elle à vos yeux un objectif que l'on peut légitimement prétendre imposer à la planète? Il faudrait que l'on sache ce que recouvre le contenu de l'expression. S'agit il d'exporter le pire ou le meilleur de ce que nous avons produit ? L'"Islam" n'est à mes yeux que ce que.... des millions de musulmans me disent qu'il est. C'est donc une réalité très diversifiée et très changeante. Il m'est donc difficile de solutionner une équation dont les termes ne sont pas assez précis.

   Posté par Youcef
Question : Bonsoir Mr Burgat, Pouvez vous nous confirmer que tous les groupes qui se revendiquent d'AL QAIDA le sont réellement? Je vous pose cette question car je pense qu'AL QAIDA n'est pas si organisé qu'on le dise et que c'est plutôt un genre de "label" que les extrémistes utilisent pour donner une image d'une force etc... Merci beaucoup de nous avoir donner cette opportunitée de discuter avec vous.
Réponse de François BURGAT :
Prudence là encore. L'histoire de la guerre civile algérienne nous a appris que certaines officines gouvernementales savent parfaitement bien parler ou même à agir au nom des adversaires qu'elles veulent discréditer. La visibilité du réseau Zarkawi en Iraq me parait ainsi en grande partie fabriquée pour "Benaladeniser" l'image de la résistance. Toutefois, je ne pense pas pour autant que le phénomène al Qaïda puisse être réduit au simple produit d'une manipulation.

   Posté par Salima H.
Question : Bonjour M. et bjr à tous le public de saphir. Ma question est simple: est-ce qu'il faut croire à ces cassettes vidéo que Al Jazeera nous diffuse de temps en temps avec un message de Ben Laden? Un coup on nous dit que Ben Laden est mort. Puis on nous dit qu'il est vivant. Moi je ne sais plus quoi penser ni qui croire. Merci de me donner votre avis sur la question.
Réponse de François BURGAT :
je n'ai pas de certitude. Il est en théorie techniquement possible pour les Américains de "faire parler" Ben Laden et de maintenir ainsi en vie un "épouvantail" qui leur est utile pour entretenir ce climat de peur d'un attentat qui est à peu près tout ce qui reste au président Bush pour fonder sa légitimité. Mais absolument rien ne permet de l'affirmer.

   Posté par freind
Question : Bonjour, A votre avis, quelle la définiton exacte de l'islamisme? L'islamisme constitue un danger pour l'occident ou un concurrent ou bien un complément? Quelle est les origines derrières le complexe de l'islamisme?
Réponse de François BURGAT :
Je dois répondre en combien de mots ? Allez...disons que l'islamisme est pour l'Occident un "complément", une sorte d' Autre avec lequel il va devoir apprendre à coexister. Sans abandonner aucune des valeurs humanistes qu'il revendique, il lui faut accepter que ces valeurs puissent être défendues avec les références de la culture musulmane....

   Posté par yassine
Question : bonjour, une simple question , je veux juste savoir la vrai definition de mot islamisme, et le mot islamiste, car avant,on entend que le mot islam, et ça fait un moment qu'on a commencé à jouer et à utilser ces mots qui donne un echo negatif. merci pour votre reponse
Réponse de François BURGAT :
Il n'y a malheureusement pas de convention internationale qui définisse ce mot. Sur France Culture, le matin, cela veut dire "terroriste" ou "intégriste". Pour ma part, j'ai de longue date adopté une définition plus large et moins stigmatisante : j'emploie le mot pour désigner quelqu'un qui revendique le droit de "parler musulman", de s'exprimer, de défendre ses droits en se servant des références de la culture religieuse musulmane....

   Posté par LAGNO
Question : Pendant la revolte des jeunes, vous avez remarqué l'immobilisation de la police et de tout les services de l'etat pendant cinq jours, nous avons aussi remarqué le patron de la dst se promener sur le territoire français alors que les cités commencer a bruler. d'apres quelques source bien placé dans l'intervention rapide... n'y aurait il pas eu quelquess groupes furtifs qui ont encencé ses jeunes pour justifier la politique securitaire de M. Sarkozy?
Réponse de François BURGAT :
Cette histoire là reste à écrire ! Je n'ai pas d'information privilégiée sur cette question me permettant de vous répondre catégoriquement. Il vous faut donc interroger votre "source bien placée...". J'espère sincèrement que rien de tel ne s'est produit.

   Posté par Mimoun
Question : Bonsoir Mr Burgat, selon Mr Leonide Chebarchine ancien n°2 du KGB, Oussama Ben Laden pourrait bien aujourd'hui être un agent de la CIA. quand pensez vous?
Réponse de François BURGAT :
S'il faut vraiment répondre en peu de mots je dirais que je ne partage pas cette opinion. Cela ne veut pas dire pour autant que l'administration américaine ne tire pas profit des menaces terroristes pour renforcer ses pouvoirs....

   Posté par IO
Question : Quand et comment mettre sur la table de la démocratie au Moyen orient, notamment en terre sainte, la question laique radicale qui permettrait d'aller vers un Etat unique. Cela permettrait une réelle liberté aux trois communautés du Livre: Juifs, chrétiens, musulmans.. quelques intellectuels tels que Debray doivent construire via l'ONU, un statut de droit transnational de Jérualem par exemple? Jean louis Blaquier
Réponse de François BURGAT :
Cette question est à mon sens plus que jamais sur la table. Les appartenances religieuses doivent à l'évidence être dépassées comme références absolues. C'est un préalable à toute coexistence pacifique, que ce soit en Palestine ou ailleurs. C'est théoriquement possible. Les religions ne se contredisent pas en promouvant le socle des valeurs humanistes communes. Mais entre la théorie et la pratique...il y a les conflits d'intérêts...

   Posté par Boulid
Question : Bonsoir, Existe t'il des mouvements se réclamant de l'islamisme pouvant intégrer les forums sociaux des FSM ?
Réponse de François BURGAT :
Bien sur ! C'est déjà le cas, pour autant que vous ne donniez pas au mot "islamiste" le sens "sectaire" que lui donnent ceux qui veulent criminaliser Tariq Ramadan lorsqu'il participe au FSE. Les convergences d'action entre les oppositions islamistes et le mouvement altermondialiste sont un sujet de débat (passionné !) mais aussi d'interraction. C'est même à mes yeux l'une des grandes dynamiques de communication "Islam Occident" de notre époque !

   Posté par padoune
Question : L'islamisme est traditionnellement défini comme la forme politique militante de l'islam. Pourtant, ce terme est aussi employé pour désigner une tendance à la radicalisation religieuse. Qu'en est-il de cette confusion à propos d'Al QAIDA?
Réponse de François BURGAT :
Disons effectivement que certains medias occidentaux ont tendance à qualifier d' "islamistes", pour les discréditer, n'importe quelles expressions contestataires (opposition, résistance) venant du monde musulman. Le "parler musulman" serait légitime et toléré quand celui qui l'emploie dit "oui" et criminalisé lorsqu'il dit : "non ! " ou seulement "je ne suis pas d'accord". Il faut bien sûr s'employer à dénoncer ce tour de passe passe et juger les gens sur leurs actes, pas sur leur "vocabulaire".

   Posté par salikine12345@hotmail.fr
Question : Bonjour,Est ce que le terme d'islamisme ne sert pas à stigmatiser les musulmans qui ont une foi et qui prennent aussi une position politique. Surtout que l'islam prend en compte naturellement le domaine spirituel et la dimension social. Enfin,le mot d'islamiste ne cacherait il pas le mot de musulman Merci
Réponse de François BURGAT :
Je crois avoir pour l''essentiel répondu dans la question précédente. Oui, c'est vrai, parfois, la dénomination islamiste tend à se superposer ...dangereusement, chez certains éditorialistes, au mot "musulman".

   Posté par Abd Allah
Question : Bonjour M. Burgat Le discours d’Oussama Ben Laden est un discours politique et sociologique qui appel les américain à la raison pour cesser leur hégémonie. Pourquoi ne pas considérer son mouvement comme un mouvement de résistance qui vise à libérer les terres d’Islam de l’occupation Américaine et de ses alliés ?
Réponse de François BURGAT :
Cette thèse dont la substance est loin d'être totalement erronée met beaucoup de temps à s'imposer même si certains analystes américains l'expriment à peu près en ces termes (par ex Michael Scheuer). Sans doute l'avez vous remarqué : il est plus confortable de considérer les résistants à l'adm américaine comme des "fous de Dieu" que comme des opposants politiques.

   Posté par Yacine
Question : Bonsoir M. Burgas Si vous devez nous résumer votre livre en quelques mots, vous nous dites quoi?
Réponse de François BURGAT :
Ce n'est pas le fait de "parler musulman" qui pousse ici et là des gens à entrer en guerre contre certains pays occidentaux. La raison est à rechercher dans tous les disfonctionnements politiques et dans toutes les injustices du monde,ou chacun de nous, en proportion de notre pouvoir, sommes le plus souvent impliqués.

   Posté par padoune
Question : Bonsoir, votre définition de l'islamisme (entendu au sens large du" parler musulman") ne favorise-t-elle pas les amalgames dont sont souvent victimes les musulmans?
Réponse de François BURGAT :
A partir du moment ou aucune définition officielle n'existe il est tout à fait vrai que la première mauvaise volonté venue pourra toujours tirer partie du flou terminologique. Difficile d'aller contre cela. Je vous rappelle qu'au 19ème siècle, les deux mots islam et islamisme avaient le même sens..

   Posté par padoune
Question : Le contexte international d'insécurité facilite la désignation d'un bouc émissaire terroriste, souvent incarné par Al Qaida. Existe-t-il une "nébuleuse" terroriste dirigée, directement ou indirectement, par Al Qaida, ayant des ramifications régionales partout dans le monde?
Réponse de François BURGAT :
Je ne suis pas en mesure de répondre avec certitude a une telle question qui , à vrai dire, ne me parait pas essentielle. Je pense qu'il existe une vraie "révolte" contre les méthodes qu'emploient les Etats Unis (et pour une part l'Europe) pour maintenir leur hégémonie dans toute une région du monde. Le degré exact de centralisation d'Al Qaïda, la vie ou la mort d'OBL ou de Dhawahiri ne sont pas à mes yeux un enjeu central pour l'analyse. Ce qui compte pour moi c'est d'attester l'ampleur de cette fracture politique et le fait qu'une réponse seulement répressive ne suffira pas à la résorber.

   Posté par Mimoun
Question : Mr Burgat, a votre avis qui est derriere les attentas du 11/9 ?
Réponse de François BURGAT :
Je crois à la version "dominante"...

   Posté par Audianne
Question : Bsoir Mr Burgat. Merci de votre présence en cette chaude actualité. Que pensez-vous de la participation du Hamas au prochain gouvernement palestinien. Croyez vous que c'est une chose correcte que les Européens refusent de coopérer avec le Hamas?
Réponse de François BURGAT :
J'ai commenté ce scrutin aujourd'hui dans le journal de France Culture de 18 heures (le mot "islamiste" n'y a donc pas le même sens que...le matin !) et vous pourrez donc trouver on line mon commentaire relativement détaillé. Bien sur, je considére que l'Union Européenne et les Etats Unis devront respecter le verdict des urnes palestiniennes.

   Posté par fouad
Question : Quel rapport entretient la societe civile saoudienne, en particulier la jeunesse, avec le mouvement al-Qaïda? Est-ce qu'elle adhère ou pas à son discours? Est-ce que l'effervescence des années 90 au moment de la guerre du Golfe se fait-elle encore sentir en Arabie Saoudite?
Réponse de François BURGAT :
Je vous suggère de lire à ce propos les deux articles remarquables de Pascal Ménoret (auteur de l'un des meilleurs ouvrages sur l'Arabie Saoudite) parus très récemment sur le site (concurrent!) Oumma.com L'idée qu'une résistance armée aux Etats Unis ne soit pas totalement illégitime continue à mon sens à faire partie de l'horizon intellectuel et politique d'une partie de la jeunesse saoudiennne.

   Posté par cyouss
Question : Que pensez vous de l'islam "bourgeois" de marché ? Y a t-il une spécificité des musulmans (par rapport aux autres croyances) dans leur manière de vivre les nouvelles formes de religosité ?
Réponse de François BURGAT :
Je pense que les modes d'expression de la religiosité musulmane sont multiples et changeants, notamment en fonction des traditions culturelles ou des pratiques politiques en vigueur dans chacune des sociétés concernées. Les formes d'expression de l''islam "bourgeois" de marché' (décrites principalement par Patrick Haenni dans son dernier ouvrage) existent assurément. Elles ne sont toutefois qu'une forme parmi d'autres d'expression de la religiosité musulmane et je ne pense pas que l'on puisse y voir une tendance lourde de la situation ou de l'avenir de tous les courants "islamistes".

   Posté par LAGNO
Question : bonjour a tous les internautes, bonjour monsieur Burgat. Apres autant d'insulte, de reel segregations, de mensonges d'etat et une volonté de maintenir les arabes ou les musulmans dans leurs ignorances technologique, ne serait il pas juste de definir comme une forme de colonisation moderne, que de vouloir exporter le "bon coté" de l'occidentalisation, malgré le monstrueux cout humain?
Réponse de François BURGAT :
J'entends demeurer critique à l'égard de l'histoire contemporaine de l'Europe mais je me refuse bien évidemment à dénigrer indistinctement ce qui a été "produit" dans cette région du monde depuis deux siècles. Je critique suffisamment clairement le versant "noir" de l'expansion occidentale pour avoir le droit de ne pas sous estimer le coté lumineux, qui existe, tant s'en faut ! Tout à fait d'accord en revanche pour faire un usage prudent de la notion d' "exportation" et dire clairement que c'est à l'autre de choisir ce qu'il entend importer de chez son voisin... !

   Posté par padoune
Question : L'émergence de mouvements terroristes tel Al Qaida résulte t-elle uniquement de la faillite des gouvernements des pays dits musulmans et de l'impérialisme américain ou porte t-elle en germe l'intention implicite d'établissement d'une gouvernance musulmane mondiale?
Réponse de François BURGAT :
Nous sommes là sur le terrain impalpable des imaginaires politiques. Personne ne peut interdire à un individu de rêver que son système de référence va un jour réussir à se substituer à celui dont il considère qu'il lui a été imposé. Pas facile non plus d'empêcher celui dont le monopole idéologique vacille de redouter plus que nécessaire les réferences de ses voisins. Voilà pour la donne du présent ! Pour le futur, je préfère modestement en appeler à "Madame Soleil", la voyante de mon adolescence. et me contenter de défendre avec acharnement le tronc commun universaliste des valeurs que partagent à mes yeux "Occidentaux" et "Musulmans"