Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’interdiction pour les chrétiens d’utiliser « Allah » confirmée

Rédigé par La Rédaction | Lundi 23 Juin 2014



La Haute Cour de justice de Malaisie a rejeté, lundi 23 juin, le recours judiciaire de chrétiens qui réclamaient le droit d’utiliser le mot « Allah ». Elle a débouté un journal catholique locale, l‘édition en langue malaise du journal The Herald, qui demandait la levée de l’interdiction d’utiliser ce terme pour les non musulmans.

La publication a eu beau faire valoir que ce terme était employé depuis des siècles par les chrétiens du pays, les juges ont confirmé une décision judiciaire prise en 2013 réinstaurant l'interdiction mise en place par le gouvernement en 2009. A l’époque, l’Etat malaisien avait argué que l’utilisation de ce mot par des non musulmans pouvait semer la confusion et inciter certains à abandonner l’islam, première religion du pays avec 60 % d’adeptes.

Estimant légitimement que cette décision portait atteinte à la liberté d’expression des minorités religieuses comme les chrétiens, The Herald avait alors déposé plainte et obtenu gain de cause fin 2009 avant de perdre de nouveau le droit d’utiliser ce terme en 2013.

La confirmation de cette décision est un coup dur pour la communauté chrétienne. L’arrêt rendu par la Haute Cour de justice « n’a pas abordé les droits fondamentaux des minorités », a déploré le Père Lawrence Andrew, le rédacteur en chef de The Herald se disant « très déçu ». « C’est une interdiction totale, les non-musulmans ne peuvent pas utiliser le mot (“Allah”), cela a un impact majeur », a regretté l’un des avocats du journal.

Il compte explorer les voies de recours pour contester cette décision en dernier ressort.

Lire aussi :
Malaisie : le mot « Allah » interdit aux non-musulmans
Malaisie : « Allah n'est que pour nous »
Malaisie : « Allah » de nouveau autorisé pour les chrétiens
Malaisie : « Allah » interdit des chrétiens
Quand les non-musulmans invoquent Allah