Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'attaque du CCIF contre des fonctionnaires jugés islamophobes

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 10 Octobre 2014



C’est en consultant le profil Facebook du maire UMP de Wissous (Essonne) Richard Trinquer, que le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) a découvert qu’il n’était pas le seul représentant de l’Etat à tenir des propos racistes et islamophobes.

C’est le cas de Philippe Steens, chef de service dans la police municipale de Montgeron dans le même département. Ses commentaires sur la page de M. Trinquier n’ont pas échappé à l’association qui a lancé une procédure contre ce dernier pour avoir interdit, en juillet, l’accès des femmes voilées à la « plage » de sa ville. Le tribunal administratif a déjà condamné sa ville pour cette discrimination mais le CCIF attend qu'il soit personnellement condamné par le tribunal de grande instance.

Sur son profil intitulé Sipm Fpip, Philippe Steens, également président du SIPM (Syndicat indépendant de police municipale), ne cache pas ses idées nauséabondes, a remarqué le CCIF, qui a communiqué dans ce sens lundi 6 octobre. « Le chef de police prend plaisir à étaler publiquement sa haine envers les musulmans via de nombreuses publications racistes et islamophobes, et cela en toute impunité », dénonce l’association. Pour exemple, elle recense un post daté du 29 juin qualifiant notamment le Ramadan de « rituel étrange » accompagné d’une photo, où l’on peut voir un énorme cochon sur la Ka'ba, Lieu saint de l’islam.

Le CCIF a effectué une copie d’écran de ce contenu méprisant envers l’islam, qui n’est actuellement plus visible.

Copie d'écran du CCIF de la page Facebook de Philippe Steens.
Copie d'écran du CCIF de la page Facebook de Philippe Steens.
Le ménage a visiblement été fait sur le profil de Philippe Steens. Mais la publication d’une affiche anti-immigration du parti de l'Union démocratique du centre (UDC), le parti de droite populiste aux idées d'extrême droite, témoigne du racisme de l’auteur de ce profil Facebook.

« Via le profil de ce chef de police municipal on trouve également Victor Garande, policier lyonnais qui aime les identitaires et qui souhaiterait brûler les supporters algériens, ou encore, Gilles Roussel dirigeant d'une société d'agents de sécurité », note le CCIF. L’association a déposé plainte contre M. Steens au pénal, jeudi 9 octobre. Une procédure disciplinaire a également été lancée contre lui par le maire de Montgeron, nous indique Elsa Ray, la porte-parole du CCIF.

Toujours sur Facebook, mardi 7 octobre, Philippe Steens s’est défendu d’être raciste en citant notamment le « soutien affiché (par son syndicat, ndlr) au légionnaire Brahim incarcéré pour s'être défendu ». « En réalité, cette organisation (le CCIF, ndlr) se sert de nos libertés pour instaurer leur propre vision du monde. Clairement : critiquer l'islamisme, c'est -à-dire l'islam politique est pour eux du racisme, de la xénophobie, etc », peut-on également lire. « Délire de persécution, mauvaise foi, amalgames », répond le CCIF.

Il faudra attendre pour connaitre les résultats des procédures engagées. A suivre.

Lire aussi :
Islamophobie : le maire de Wissous récidive, la justice le condamne
Municipales : « les élus déchus de la République » par le CCIF plébiscités
L’islamophobie en hausse de 57 % en France en 2012 (CCIF)