Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’antisémitisme contre l’islamophobie ?

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 5 Septembre 2012



Les agressions islamophobes ont connu une hausse de plus de 14 % au premier semestre 2012 a annoncé une nouvelle fois le président de l'Observatoire contre l'islamophobie Abdallah Zekri, mardi 4 septembre, lors d’un dialogue judéo-musulman organisé à Paris.

« En 2010, nous avons enregistré 116 actes et menaces antimusulmans ; en 2011, 155 actes et menaces antimusulmans. En 2012, pour le premier semestre, nous sommes à 79 actes, soit une augmentation de 14,49 % », a-t-il précisé. Des chiffres assurément « en dessous de la réalité », car ils ne correspondent qu’aux plaintes et mains courantes, a-t-il ajouté.

Cette hausse n’est pas vraiment surprenante, car cette période a été marquée par une campagne présidentielle axée sur la stigmatisation des musulmans. D'ailleurs, les actes antimusulmans ont baissé après l'élection présidentielle. Les débats sur le port du voile intégral, la viande halal ou l'identité nationale auraient ainsi contribué à « la libération de la parole raciste », a estimé M. Zekri. « Tous ces débats sous prétexte de libérer la parole se sont transformés en un vaste exutoire islamophobe », a-t-il déploré.

Lors de cette rencontre entre leaders musulmans et juifs, la communauté juive a également dénoncé « une nette recrudescence » des actes antisémites depuis la tuerie de Toulouse devant une école juive par Mohamed Merah.
« On aurait pu penser que cela créerait un frein, mais, au contraire, ça a libéré un certain nombre d'esprits fragiles », a déclaré Joël Mergui, le président du Consistoire central à l’AFP.
D’après le Service de protection de la communauté juive, il y a eu 310 actes de violence ou d'intimidation antisémites au premier semestre, contre 226 sur la même période de 2011, soit une hausse de plus de 37 %.

Musulmans et juifs devraient s’unir contre le racisme qui touche de plein fouet les deux communautés mais des religieux juifs n’ont pas hésité à s’en prendre aux musulmans. « Beaucoup de musulmans entretiennent la haine du juif », a ainsi estimé Michel Serfati, le président de l'Amitié judéo-musulmane de France.
« Je vous demande de défendre les autres quand les attaques sont perpétrées par des membres de votre communauté », a lancé le rabbin new-yorkais Marc Schneier.
« Il ne faut pas se tromper d'ennemi », a alors rétorqué Abdallah Zekri. « Il y a de temps en temps des bagarres entre jeunes, mais ce n'est pas de l'antisémitisme », a-t-il estimé.

Lire aussi :
L'islamophobie en baisse après l'élection présidentielle
Les actes anti-musulmans en hausse de 58 % en 2011, l'islamophobie d'Etat dénoncé (CCIF)
Les actes anti-musulmans en hausse, l’intolérance aussi
Le CCIF décrète l’état d’urgence face à l’islamophobie





Loading