Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Religions

L’Exécutif des musulmans de Belgique appelle à l'annulation des lois d’interdiction de l’abattage rituel

Rédigé par | Jeudi 14 Février 2019

Face à l'interdiction de l'abattage rituel sans étourdissement décrétée en Flandre et en Wallonie, la résistance s'organise du côté des communautés musulmanes et juives. « Nous attendons de la justice une annulation pure et simple de ces lois en Flandre et en Wallonie, qui sont en totale contradiction avec notre Constitution et la Convention européenne des droits de l’homme en ce qu’elles bafouent entièrement la liberté de culte pour les communautés juive et musulmane de Belgique », fait valoir l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB).



L’Exécutif des musulmans de Belgique appelle à l'annulation des lois d’interdiction de l’abattage rituel
Face à l’adoption de lois interdisant l’abattage rituel dans les régions flamande et wallonne, l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) et le Conseil de coordination des institutions islamiques belges (CCIB) ont déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle belge afin de tenter d’annuler ces dispositions que l’EMB décrit comme « des lois liberticides » dans un communiqué publié mercredi 13 février.

Depuis 2015, l’année à laquelle une loi interdisant l’abattage rituel sans étourdissement – aussi bien halal que casher – dans les abattoirs temporaires est entrée en vigueur dans la région flamande, les musulmans ont dû faire face à de grandes difficultés, en particulier s'agissant de la célébration de la fête du sacrifice, l’Aïd al-Adha. Tandis que l'interdiction est en vigueur en Flandre depuis le 1er janvier 2019, elle le sera en Wallonie le 1er septembre 2019.

« Nous attendons de la justice une annulation pure et simple de ces lois en Flandre et en Wallonie, qui sont en totale contradiction avec notre Constitution et la Convention européenne des droits de l’homme en ce qu’elles bafouent entièrement la liberté de culte pour les communautés juive et musulmane de Belgique », déclare l’EMB dans le même communiqué. Un arrêt de la Cour constitutionnelle, saisie le 23 janvier, est attendu « vers le mois de mars ou avril 2019 ».

L'EMB lance une recommandation aux musulmans

« D’autres personnes physiques et morales musulmanes ainsi que la communauté juive de Belgique à travers le Consistoire central israélite de Belgique et le Comité de coordination des organisations Juives de Belgique (CCOJB) se sont aussi mobilisés pour un recours auprès de la Cour Constitutionnelle avec les mêmes motifs », signifie-t-elle par ailleurs.

Pour l’heure, « la communauté musulmane de Belgique s’interroge donc légitimement sur la manière dont elle devrait se procurer de la viande issue d’un abattage sans étourdissement et donc "halal" ». L’EMB recommande ainsi aux musulmans « de se procurer de la viande auprès des professionnels qui se font fournir des régions et pays où l’abattage rituel n’est pas soumis à une quelconque interdiction », à l’instar de la Région bruxelloise, épargnée jusqu'ici par une mesure d'interdiction de l'abattage rituel.

Lire aussi :
Belgique : l’interdiction de l’abattage rituel dans les abattoirs temporaires confirmée en Flandre
Aïd el-Kébir: quelles alternatives à l'abattage rituel pour les musulmans de Flandre ?


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur